• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Après avoir incarné Stephen Hawking ou Sherlock Holmes, Benedict Cumberbatch, presque un habitué des rôles de surdoués, jouera Alan Turing dans Imitation Game. L'occasion pour l'acteur de revenir sur ses choix de génies.

    benecumbgenius

    En couverture ce mois-ci du numéro spécial génies du Time (The Genius Issue), l'acteur Benedict Cumberbatch s'est livré au magazine sur sa manière d'appréhender les personnages hors norme.

    S'il est connu pour ses rôles dans 12 Years a Slave, The Hobbit 2 et 3 ou encore Star Trek Into Darkness, Benedict Cumberbatch a vraiment conquis son audience en revêtant les habits de personnalités surdouées comme Sherlock Holmes dans la série éponyme. Prochainement à l'affiche de Imitation Game (en salles le 28 janvier 2015), film dans lequel il joue le grand mathématicien Alan Turing, qui a aidé à déchiffrer le code Enigma durant la seconde guerre mondiale, l'acteur rempile pour un rôle de talent.

    Benedict Cumberbatch préfère les rôles aux gros cerveaux plutôt que ceux aux gros bras, c'est un fait, et l'acteur revient sur sa méthode de travail pour comprendre et humaniser ces personnages hors du commun.

    "Je dirais que le bon côté des choses, c'est de se rendre compte qu'ils sont aussi humains, faits de chair et d'os comme nous. Ils vivent dans le même monde que nous" a déclaré Benedict Cumberbatch au Time.

    Pour autant l'acteur admet : "Être complètement stupide comparé aux capacités de ces personnes peut apporter des difficultés (au niveau du jeu), mais cela se manifeste réellement quand on nous demande de faire les choses dont ils sont capables", l'acteur fait par exemple référence à devoir jouer du violon pour son personnage de Sherlock.

    "Je ne voix pas réellement ces rôles comme un challenge - enfin si - mais le genre de challenge que je savoure, parce que j'adore apprendre. Quand il m'ait donné une occasion de ce genre d'étendre mon savoir, d'aller plus loin dans mon éducation, c'est ce que ces rôles m'offrent souvent avec ces personnages extraordinaires et leurs extraordinaires talents, alors c'est quelque chose que je m'efforce à relever" conclue l'acteur dans cette entrevue au Time.

    timeissue

    Photo : Benedict Cumberbatch pour The Genius Issue / Time Magazine

    Personne associée

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    L'Amour c'est mieux à deux (France 2) : ces actrices qui, comme Virginie Efira, sont coincées dans des comédies romantiques (32 PHOTOS)

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.