• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Le duo glamour Angelina Jolie et Elle Fanning était de passage mardi 6 mai sur Paris pour assurer la promotion du film Maléfique avec une conférence de presse à laquelle nous avons assisté !

    Une rencontre garantie sans spoiler puisque même les journalistes présents à cette conférence de presse n'ont pu qu'entrevoir que quelques courts extraits du film et non son intégralité. Une nouvelle adaptation du conte de "La Belle au bois dormant" produite par les studios Disney, cette fois axée sur le personnage de la sorcière.

    maléfique2

    Maléfique promet de s'attarder sur le passé de cette vilaine à cornes pour mieux la comprendre, un film plus sombre qu'à l'accoutumée dans lequel Angelina Jolie incarne cette cruelle sorcière qui va plonger d'un mauvais sort la princesse Aurore (Elle Fanning) dans un sommeil éternel. Alors comment devient-on aussi malfaisante, qu'a dû endurer Maléfique pour n'être plus qu'une ombre vengeresse ?

    La réponse en salles le 28 mai, en attendant voici ce que les questions auxquelles les actrices Angelina Jolie et Elle Fanning ont bien voulu répondre :

    On vient de découvrir les premières images de Maléfique, qu'est-ce que vous pouvez nous dire aujourd'hui à propos de vos personnages et du plaisir à revisiter un tel classique ?

    Angelina Jolie : Je pense que c'était à la fois un grand plaisir et un grand défi que d'avoir entre les mains une oeuvre originale aussi extraordinaire, on a fait en sorte de rester fidèle et de rendre hommage à ce conte. En tant qu'enfant j'étais fascinée par Maléfique bien qu'elle me faisait très peur, et je ne voulais rien faire qui ne serait suffisamment bien pour tous ceux qui ont aimé ce personnage. Et toi "Sleeping Beauty" ?

    Elle Fanning : "La Belle au bois dormant" a toujours été ma princesse favorite parce que j'adore le rose et qu'elle en portait toujours. Elle avait des longs cheveux blonds tout comme moi, c'était vraiment ma princesse ! Et le fait de la jouer a été extraordinaire, j'étais tellement excitée ! J'ai beaucoup regardé les précédents films d'animation pour m'assurer d'avoir sa gestuelle, ses postures tout en la personnifiant en tant que fan.

    De ce que nous avons découvert ce matin, il existe une nouvelle relation très intrigante entre Maléfique et la princesse, l'obscurité et la lumière, une sorte d'alchimie entrevue ?

    AJ : Il y a vraiment des choses qu'on ne peut pas vous dire car vraiment cette relation est au centre du film et elle fait partie de son mystère. Mais vous allez comprendre pourquoi je deviens maléfique et l'évolution du sortilège, comment il affecte les vies de ces deux personnes. Pour moi, le script est magnifique, l'idée est vraiment de montrer qui est cette sorcière sans la juger. C'est un film qui a tout pour plaire aux enfants, et il comporte des thèmes profonds qu'il convient aux parents de leur expliquer.

    Quel a été le défi le plus important que vous ayez eu à faire face en tant qu'actrice ?

    EF : Pour moi c'était les effets spéciaux sur fond vert, à chaque fois que je changeais ma chevelure ou mes habits il fallait scanner, il fallait que je me tienne debout sans bouger sur une surface qui tourne et scanne votre corps, je n'avais jamais eu à faire ça avant ! Il fallait aussi beaucoup faire appel à son imagination !

    AJ : Le défi est qu'on ne peut pas jouer un personnage comme Maléfique à moitié, il faut vraiment pouvoir appréhender entièrement qui elle est, c'était la première fois que j'avais des cornes sur ma tête et que je marchais avec une énorme canne, sa voix est si particulière j'ai beaucoup travaillé la mienne car je ne suis pas une actrice de théâtre. C'était vraiment un peu bizarre au début je n'y arrivais pas très bien, j'ai même fait peur à mes propre enfants la première fois, mais bon j'y suis allée à fond, laissant la timidité de côté.

    Est-ce que le dessin animé Disney "La Belle au bois dormant" vous a servi de base ou est-ce qu'au contraire vous avez voulu vous en éloigner ?

    AJ : Les deux finalement, la scène du baptême par exemple est assez fidèle, c'est un point central dans l'histoire, tout le reste se développe autour et se démarque.

    La sorcière a l'air pleine de charme et assez heureuse de ce qu'elle fait, où l'actrice a-t-elle trouvé le matériau pour incarner cette méchante ?

    AJ : Vous savez, il y a quelque chose d'étrange quand on joue un méchant, cela permet d'exprimer enfin une méchanceté que l'on refoule. Il y a beaucoup de choses qui frustrent et mettent en colère, alors quand vous pouvez l'exprimer et en rire c'est vraiment très amusant !

    maléfique3

    Angelina Jolie, la première fois que vos enfants vous ont vu dans votre costume ils ont été effrayés, alors comment avez-vous abordé le rôle, leur en avez-vous parlé, que leur avez-vous vraiment montré de tout cela ?

    AJ : En fait je les ai emmené voir Elle Fanning pour leur montrer la princesse puis voir mes prothèses, mon nez, mes oreilles pointus, les pommettes rajoutées à mon personnage pour qu'ils comprennent, mais c'est difficile de voir votre mère grimée de la sorte surtout pour un enfant, c'est assez horrifique.

    Quels étaient vos personnages Disney préférés lorsque vous étiez petites filles ?

    EF : Pour moi c'était Cruella !

    AJ : Comment oses-tu ! C'est pour cela que tu mérites d'être punie ! Pour moi Maléfique était vraiment ma favorite, je la trouvais élégante et forte, elle m'effrayait beaucoup.

    maléfique5

    Pour ce film Angelina Jolie vous êtes à la fois productrice déléguée et actrice, qu'est-ce qui a été le plus difficile ou le plus différent dans ce projet ?

    AJ : Pour être honnête ce n'est pas très différent, dans n'importe quel film vous en faites partie donc vous essayez de vous impliquer à tous les niveaux. Le choses se sont faites de manière très naturelle, je me suis juste assurée que tout fonctionnait bien, c'est juste un peu plus de travail.

    Est-ce que Maléfique est vraiment méchante ou en fin de compte est-ce qu'elle ne défend pas un monde qui est condamné à disparaitre par les hommes ?

    AJ : Oui on se posera la question dans le film, elle est devenue ce quelqu'un plein de haine et de vengeance, il faut simplement comprendre pourquoi. Enfant elle avait un sens très développé, protégeait sa terre, c'est quelqu'un qui est mise à l'épreuve et qui perd son humanité, la question c'est est-ce que sa relation avec la princesse va lui la faire retrouver ?

    Comment vous expliquez le fait que les vilains au cinéma deviennent de plus en plus sexy, acceptés et qu'ils deviennent les héros ?

    AJ : Je ne sais pas si je suis l'héroïne du film même si mon personnage est sexy d'une étrange manière, elle a plein de facettes, elle explique ce qu'est la femme.

    maléfique4

    Angelina Jolie, dans ce film, votre fille joue la jeune princesse, comment cela a été de jouer avec elle ?

    AJ : Elle était très excitée, c'est venu très naturellement parce qu'on ne veut pas forcément que nos enfants soient acteurs, on ne pouvait pas prendre un autre enfant car ils avaient tous peur de moi, Vivienne est une petite fille qui s'accroche à sa mère quoi qu'elle fasse donc elle n'était pas impressionnée ! Après un enfant reste un enfant elle adorait jouer une princesse mais dès qu'il s'agissait de rejouer une scène c'était un peu dur.

    Dans le film il y a cette phrase "Le mal existe, la haine et la vengeance.", est-ce que c'est une raison qui vous a motivé à faire ce film et plus généralement à faire vos films engagés ?

    AJ : Quand on voit les informations avec tous ces gens qui souffrent on ne peut pas rester insensible, il y a tellement de cruauté dans le monde, des choses inimaginables comme ces jeunes filles kidnappées au Nigéria. Maléfique n'explore pas cela, c'est un Disney qui garde toujours un aspect bon et positif.

    Quelle a été la scène la plus excitante à faire sur ce film ?

    EF : J'attendais beaucoup la scène du sortilège, c'était pour moi le dernier jour du tournage, un moment très excitant et très difficile, puisque je louchais sur le fuseau !

    AJ : Pour moi ça a été la scène du baptême, c'est LE moment, j'étais assez effrayée.

    Il y a deux choses dans ce film, le pouvoir des femmes par opposition à celui du prince charmant et Disney qui essaye de faire revivre les méchants, ici Maléfique très Shakespearien, quel est votre opinion là-dessus ?

    EF : Je pense que c'est bien de ne pas rester figer, de ne pas rester que dans l'amour romantique.

    AJ : C'est bien d'utiliser ces histoires familières pour aborder des thèmes plus profonds, ce qui est agréable c'est que la méchante est nuancée, d'explorer les parties sombres pour les enfants.

    maléfique1

    Qu'est ce que ça vous fait d'incarner des personnages Disney aussi connus du grand public ?

    EF : Quand j'étais petite je voulais être une princesse Disney alors c'était très excitant d'en jouer une, je voulais vraiment lui apporter sa meilleure version.

    AJ : J'ai aimé Maléfique et quand j'ai lu le script je me suis immédiatement identifiée.

    En tant qu'actrice vous semblez beaucoup vous amuser, mais en tant que réalisatrice vos films traitent de sujets plus graves plus sérieux, est-ce calculé ?

    AJ : Ma passion est l'histoire, et en fait quand je dois faire un choix et passer deux ans sur quelque chose, j'essaye de choisir un sujet qui va me faire grandir, le dernier film que j'ai fait est sur la deuxième guerre mondiale, un sujet qu'il faut comprendre. Actrice c'est différent, je n'aurai pas pu être une femme soldat dans un film mais je peux aujourd'hui réaliser un film sur le sujet.

    Angelina Jolie, vous avez une scène impressionnante où vous volez dans le film, comment vous êtes-vous préparée pour cela ?

    AJ : J'adore ce genre de chose, vous me mettez sur une grue et vous me faites voler cela me rend heureuse, je suis vraiment une grande enfant au fond de moi donc pour moi c'était un plaisir et l'idée de voler c'est ce dont nous rêvons tous, c'est la liberté ultime.

    maléfique6

    Personnes associées

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    L'Amour c'est mieux à deux (France 2) : ces actrices qui, comme Virginie Efira, sont coincées dans des comédies romantiques (32 PHOTOS)

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.