• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Assumant pleinement ses références, Echo joue les sentimentaux, déployant une bonne dose de nostalgie des films des années 80 et surplombant le tout d'une réelle envie de séduire la nouvelle génération avec un tas de gadgets. 

    Avant tout un film sur l'amitié, Echo revient sur les dernières aventures d'un trio de copains, aussi différents que complices. Un groupe de jeunes garçons bientôt déchiré par les déménagements successifs touchant leur quartier résidentiel. Et pour leur dernière soirée ensemble, ces trois inséparables sont bien décidés à vivre une aventure inoubliable.

    Nostalgique mais surtout fans de ses aînés (ET, Les Goonies), Dave Green signe avec Echo un premier film aussi touchant qu'astucieux. Tourné en found-footage pour coller davantage à cette jeune génération ultra connectée et débrouillarde, Echo possède cette graine de malice indispensable à ce genre de film. Une chasse au trésor 2.0 où des gamins réinventent leur quotidien avec humour et insouciance.

    Echo-Earth-to-Echo-crit

    Alors que la construction d'une autoroute force tout le quartier à déménager et que d'étranges messages cryptés brouillent soudainement les smartphones des habitants, Tuck (Brian Bradley alias Astro), Munch (Reese Hartwig) et Alex (Teo Halm) n'hésitent pas à enquêter. Un curieux phénomène qui va mener les trois amis, embarqués dans l'aventure sur leurs vélos avec le plein de caméras dernier cri, à une surprenante rencontre : celle d'Echo, un petit extraterrestre échoué sur Terre.

    Une rencontre du troisième type pour un film ouvertement inspiré, Echo rassemble toutes ses forces pour aider un petit extra-terrestre blessé, et à la bouille de hibou, à rentrer chez lui. Et si pour séduire la jeune nouvelle génération, Dave Green use d'un tas de gadgets, le courage de son trio se nourrit davantage d'une forte amitié et d'une imagination débordante, deux caractéristiques d'un âge qui résistent au temps. Bien qu'opportuniste, Echo et sa vision enfantine, sauront raviver la nostalgie des trentenaires et charmer les plus jeunes.

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.