• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Pensé initialement pour le cinéma avant de devenir une pièce à succès, Les Garçons et Guillaume, à table ! revient à ses premiers souhaits et passe aujourd’hui des planches aux plateaux avec une adresse désarmante. Guillaume Gallienne s’épanche doublement et sans prudence dans ce récit moins égoïste qu’autobiographique.

    La grande tablée bourgeoise à laquelle nous convie Guillaume Gallienne se nourrit généreusement de son enfance atypique, entre malentendus et souffrances. Artiste reconnu pour ses multiples talents et aujourd’hui sociétaire de la Comédie française, Guillaume Gallienne réalise avec Les Garçons et Guillaume, à table ! son premier film pour le cinéma. Un passage délicat pour cet homme de théâtre, dont l’amour pour ce dernier s’immisce sans peine dans cette tendre comédie, intelligemment menée et surtout jamais snob.

    Les tribulations autour du Je de cette comédie transformiste réveille un genre bien trop souvent abordé avec grossièreté et ringardise. Les Garçons et Guillaume, à table ! signe ici, non un coming-out, mais plutôt un coming-in entier et nécessaire. Guillaume Gallienne, jamais loin du théâtre Nô, tombe les masques aussi vite qu’ils les enchaînent et déjoue brillamment les pièges que peuvent engendrer ce genre d’introspections.

    Les garçons Guillaume à table

    Fils, ou plutôt fille, de bonne famille, Guillaume Gallienne n’a jamais été considéré comme un vrai garçon par sa famille. Toujours dans les jupes de sa mère (interprétée par Guillaume Gallienne également), c’est le plus naturellement du monde qu’autour de lui, chacun lui colle une étiquette dont même Guillaume Gallienne finit par s’accoutumer. Alors quand arrive la question de sa sexualité, il se surprend contre l’avis de tous, à ne pas être homosexuel.

    Les Garçons et Guillaume, à table ! ruse et bouscule les repères pour mieux faire front et dénoncer l’absurdité monstre de certains clichés. Guillaume Gallienne prend appui sur un humour salvateur et du recul afin de révéler chaque détail de cette période fantaisiste endurée avec une passivité naïve et une sexualité en berne. Une transparence remarquable pour ce comédien qui affiche là encore de nouvelles nuances à sa palette d’artiste.

    Les Garçons et Guillaume, à table ! dévoile avec justesse les vérités d’un homme sans généraliser son propos. Piquant et burlesque, le film déride pour mieux s’épanouir. Un premier essai transformé, une réussite dont la finesse d’écriture efface les faiblesses de mise en scène. Un bel hommage aux femmes, celles qui l’ont façonné et dont Guillaume Gallienne aspire chaque souffle. Un contre-pied tordant et efficace aux clivages ou autres stéréotypes. Une douce surprise aux deux visages qui peut assurément réconcilier quiconque serait en froid avec les comédies françaises populaires.

    Personnes associées

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.