• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Disney profite de l’approche des fêtes de fin d’année pour réchauffer petits et grands avec son nouveau film d’animation, une comédie musicale qui tombe à pic pour affronter le froid hivernal en famille.

    Dans la lignée de films comme Raiponce, La Reine des neiges se dévoile autour de deux héroïnes aux visages poupons et aux longues chevelures. Un relooking féminin entamé depuis quelques temps par les studios et plus généralement une vision de la femme moins passive qu’à l’accoutumé dans l’imaginaire Disney. Des princesses dont la beauté n’est plus le seul atout, un coup de frais de circonstance et une indépendance retrouvée pour le meilleur.

    La Reine des neiges revisite à sa manière le conte de Hans Christian Andersen et nous livre un duel poignant entre deux sœurs élevées dans la culpabilité et le mensonge. Un drame familial plongeant son intrigue dans un monde où la glace magnifie autant qu’elle détruit. Une succession de dilemmes à résoudre en poussant la chansonnette, des airs indispensables comme Disney sait les faire.

    La reine des neiges

    Séparées dans leur enfance par un secret familial qui les a forcé à grandir dans le plus lourd des silences, Anna et Elsa sont aujourd’hui deux sœurs et jeunes femmes que tout semble opposer. C’est alors qu’au cours d’une soirée, Elsa l’aînée et Reine des neiges, n’a pu contenir ses émotions et a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel avant de s’enfuir. Anna découvre ainsi le pouvoir caché de sa sœur et le pourquoi de tant d’années de solitude afin de préserver son entourage. Une réponse tardive à ses questions mais qui va lui permettre de partir aux trousses de celle qui a un jour été sa meilleure amie.

    La Reine des neiges brise mollement la glace mais s’évertue à avancer dans une répartition plus juste de ces personnages. Terminée l’attente vaine du grand amour pour nos jeunes princesses, les princes ne sont plus vraiment charmants et de toutes manières, l’amour entre les deux sœurs évince poliment les autres relations. Une petite révolution est en marche dans les créations Disney, contrastant élégamment avec un retour orchestré digne des plus grands succès. Pas givrant mais très honnête, La Reine des neiges manie humour et tragédie sans trembler ni grelotter malgré les circonstances.

     

    Personnes associées

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.