• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Sur le chemin de l’école aurait tendance à faire passer nos jolies têtes blondes pour des sales gosses boudant régulièrement l’école pour un oui ou pour un non. Loin d’être moralisateur pour autant, ce documentaire se construit aux quatre coins du globe, retraçant avec simplicité le parcours atypique d’enfants à la motivation exemplaire.

    Si pour beaucoup le chemin vers l’école s’apparente à une franche rigolade avec les copains, pour nos petits protagonistes la donne n’est pas la même. Pas de voitures ou de vélos, ni d’école au coin de la rue ou à cinq minutes de là, les quatre bambins choisis par le réalisateur Pascal Plisson endurent une réelle épopée chaque matin (parfois une journée entière de marche !), et ce, peu importe la météo. Sans avoir d’autres choix que d’encaisser les kilomètres, ces gosses fournissent alors quotidiennement un effort digne de grands sportifs au mental d’acier. Bluffant.

    Le Kenya et sa dangereuse savane, les montagnes abruptes de l’Atlas marocain, les plaines de Patagonie, ou encore l’Inde parfois ensablée, Pascal Plisson pose sa caméra partout où nos écoliers nous mènent. Nous délivrant sans chichi des images d’une rare beauté, sans jouer la carte du misérabilisme, juste un regard complice avec ces gamins apprivoisés. Car ce sont ces enfants-courages qui tiennent véritablement les rennes de ce récit, qui causent et partagent à leur guise. Une aventure humaine au cœur d’une nature souvent hostile, un périple plein de bons sentiments à l’image de ces gamins, jamais mièvres, mais empreints d’une maturité monstre pour leurs âges.

    sur le chemin de l'école

    Un combat idéaliste et dangereux

    La curiosité sans limite de nos écoliers les amène à affronter des situations peu prudentes. Ces gosses, portés par l’envie d’apprendre, risquent parfois leur vie sur les sentiers. Cette route du savoir aurait de quoi en effrayer plus d’un et pourtant, nos écoliers ne renoncent pas à leur rêve. Car l’école, pour eux, se révèle une véritable issue, ils ont des aspirations et l’éducation, synonyme d’ascension sociale, leur assurera d’arriver à les réaliser.

    Jackson qui vit au Kenya et affronte les attaques d’éléphants avec sa petite soeur pour aller à l’école voudrait devenir pilote et découvrir le monde. Carlito, l’argentin à dos de cheval, traîne également sa petite soeur pour aller en classes, et se verrait bien vétérinaire dans la région. Zahira, notre jeune berbère qui parcourt plus de vingt kilomètres dans les montagnes pour aller au foyer où elle est scolarisée, se rêve médecin. Et enfin, Samuel, l’indien, se déplace chaque jour en fauteuil grâce au soutien de ses deux petits frères et désire également faire médecine pour venir en aide aux autres handicapés. Leurs histoires se chevauchent, se ressemblent et ces petits idéalistes nous embarquent dans leur lutte quotidienne pour un avenir meilleur.

    sur le chemin de l'école

    L’accès à l’éducation, au savoir, n’est décidément pas une simple formalité pour tous. Pascal Plisson, habitué du voyage et des coins reculés, aime à pointer du doigt et nous présenter les choses telles qu’elles sont. La volonté de nos petits combattants est exceptionnelle mais au delà, il y a la portée universelle du propos de ce documentaire. Un récit touchant, des vérités, des paysages et ces futures petites têtes qui nous redonnent le sourire. Pascal Plisson sensibilise sans sermonner, avec grâce et amitié, une belle manière de relativiser son monde.

    Personne associée

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.