• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Daniel Radcliffe revient avec de nouveaux pouvoirs dans une réalisation du spécialiste de l'horreur Alexandre Aja. Un cocktail qui avait l'air très prometteur mais dont résultat frôle la catastrophe.

    Lors de l'édition 2013 du festival du film de Toronto, on découvrait avec excitation Daniel Radcliffe avec deux mystérieuses cornes sur le front dans Horns. Pile un an après, le long-métrage sort enfin au cinéma. Mais un film terminé qui met autant de temps à trouver le chemin des salles sombres n'est généralement pas un bon signe…

    Ig Perish (Daniel Radcliffe, sans son accent britannique) vit un très sale moment. Son amour de toujours (Juno Temple) a été sauvagement assassinée et il est en plus l'unique suspect dans l'affaire. Dans une petite ville où tout le monde est déjà convaincu de sa culpabilité, Ig ne peut compter que sur une poignée de personnes. Un matin, le jeune homme se réveille avec des cornes poussant sur son front. En se rendant chez le médecin, Ig découvre que ses cornes ont le pouvoir de faire cracher les vérités les plus sales à ceux qu'il rencontre et part alors à la recherche du véritable meurtrier.

    horns-daniel-radcliffe-critique-serpent

    À l'instar d'un Menteur Menteur où Jim Carrey est forcé de dire la vérité pendant une journée, le périple de Daniel Radcliffe vers la justice est parsemé de drôleries bien lourdes. Si Horns est cash dans ses scènes, il l'est aussi dans son intrigue, puisqu'on devine trop rapidement qui est le véritable coupable et le pourquoi des cornes. Dommage, car l'enquête du jeune homme perd alors toute saveur. Ajoutez la trame brouillonne à des effets spéciaux très cheap et l'on vient même se demander, en plein film, pourquoi et comment l'acteur Daniel Radcliffe s'est embarqué dans une telle galère, plutôt que de s'intéresser à l'enquête.

    Personnes associées

    2 commentaires
    Ma photo de profil
    1. Il y a 2 ans

      Aie, j'étais assez emballé par ce film étant donné que j'aime beaucoup Alexandre Aja...Elle m'a un peu refroidit cette critique.

      1 commentaire

      C'est qu'un avis parmi x milliard d'êtres humains tu sais ? Si on devait se fier à tout ce qu'on lit....Des fois, je regarde les commentaires pour un film, t'en à la moitié qui mettent "chef 'oeuvre" et l'autre que c'est de la m**** Alors bon....

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.