• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Last Days of Summer est un doux poème, comme suspendu dans le temps, qui nous dévoile avec sensibilité la fascinante rencontre de trois âmes esseulées.

    Dans une atmosphère tiède et apaisante propre aux derniers jours de l’été, Last Days of Summer dévoile en toute pudeur et à travers de simples détails une tendre histoire d’amour. Les dialogues tendant presque au mutisme, c’est grâce à des gestes minimes que l’on cerne les désirs et les peurs du trio formé par Adèle (Kate Winslet), Frank (Josh Brolin) et Henry (Gattlin Griffith).

    Last Days of Summer se transforme peu à peu en toile de maître, se focalisant sur les mains de ses personnages qui introduisent subtilement plusieurs moments clés de l'histoire, mais également sur des flash-backs fondamentaux. Le film se concentre dans un huit clos qui oxygène le trio plus qu'il ne l'étouffe. Une bouffée d'air donnant lieu à de surprenantes interprétations des acteurs, Kate Winslet époustouflante en femme déboussolée et maladroite, Josh Brolin sauvage et attentionné, Gattlin Griffith à la fois mature et naïf.

    Last-day---préparation-du-gateau

    Adapté du roman "Long Week-end" de Joyce Maynard, l’histoire est celle d’Henry, jeune adolescent vivant seul avec sa mère Adèle. Lors du dernier week-end de l’été, Henry rencontre Frank, un détenu tout juste évadé de prison. Le fugitif contraint alors Adèle et son fils à le cacher. Mais, sans s'y attendre, les trois personnages apprennent peu à peu à se connaître, à se révéler, et à se sauver mutuellement d’une solitude à laquelle ils semblaient s'être condamnés.

    C’est avec bonheur que l’on retrouve la patte du réalisateur Jason Reitman (Juno et Thank you for smoking) dans Last days of Summer, celle d'un cinéaste osant s’attaquer à des situations extraordinaires avec douceur et simplicité. Sans mener vers une profonde réflexion, Last Days Of Summer prétend simplement servir d'embarcadère vers une réalité. Une construction du réel déployée sur un rythme binaire, oscillant finement entre thriller et drame sentimental. Last Days of Summer nous immerge sans artifice dans le quotidien de deux écorchés vifs, minutieusement observés par un jeune garçon emplie d'espérances. Rien de plus, mais puisant le meilleur avec une simplicité salutaire.

    Personnes associées

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.