• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • S'il n'est jamais évident de dire au-revoir à des personnages longtemps choyés, pour Peter Jackson, l'affaire est d'autant plus difficile qu'il doit se résoudre à abandonner tout un univers, développé sur deux sagas et plus d'une décennie.

    le-hobbit-la-bataille-des-cinq-armees-critique

    Si le succès de la trilogie du Seigneur Des Anneaux a permis à Peter Jackson de signer sa seconde trilogie tirée de l'univers de Tolkien, celle du Hobbit, pour le réalisateur néo-zélandais il est aujourd'hui temps de clore ce conséquent chapitre de sa vie. Riche et épique, cette seconde trilogie était la dernière que le cinéaste pouvait adapter au cinéma selon les accords des ventes des oeuvres de Tolkien.

    Fini les paysages chatoyants et les situations ubuesques des premiers volets, ce 3ème et dernier opus du Hobbit sonne l'ultime bataille. Chacun est à sa bonne place pour partir au combat dans cette Bataille des Cinq Armées où Hommes, Nains, Elfes, Orques et Aigles s'affrontent avec stratégie et sans le moindre répit. Que ce soit pour l'or ou pour la postérité, tous vont se battent jusqu'à leur dernier souffle, un fait de mauvais augure pour toutes les troupes.

    hobbit3bd5a

    Après que les nains aient délogé Smaug de son lit d'or, l'heure est à la guerre en Terre du Milieu. Si le dragon se console en mettant la pagaille à Lac-ville, cinq camps vont alors se disputer les richesses de la Montagne Solitaire : les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Orques (Gobelins) et les Aigles. Gandalf, Thorin ou encore Legolas sont de retour et brandissent leurs armes, quand Bilbon se contente de faire de la figuration dans cet opus. Mais dans cette ultime bataille, s'ils veulent triompher du mal, les Humains, les Elfes et les Nains vont devoir s'unir.

    Plus sombre, plus musclé et parfois même, trop ambitieux, ce 3ème et ultime volet des aventures du Hobbit préfère les corps à corps aux tirades. Si visuellement le résultat est là, le film, trop peu causant au profit de combats bestiaux, laisse un petit goût d'inachevé. Un final que l'on aurait aimé un poil plus long (un comble) pour développer des à-côtés à cette fameuse bataille, rajouter de la substance et approfondir des émotions. Un épilogue guerrier qui saura contenter les fans et pincer les coeurs sensibles lors de la chanson de Pippin (Billy Boyd) pour le générique de fin.

    Personnes associées

    18 commentaires
    Ma photo de profil
    1. Il y a 1 an

      J'ai juste adoré mais aussi énormément pleuré !

    2. Il y a 2 ans

      Pour info à tous ceux qui inventent qui sont les 5 armées : lisez le livre et Wikipedia...
      Elle implique sept races : elfes, nains, aigles, hommes et ours contre gobelins et loups. Elle reçoit au départ le nom de « bataille des Cinq Armées », en référence au nombre des armées alliées et non à toutes les armées présentes !!! Puis Tolkien adopte l'identification finale des cinq armées en rédigeant le chapitre « L'orage éclate », excluant de la liste les ours (réduits au seul Beorn) et les aigles, malgré leur rôle important dans la victoire finale. Donc les 5 sont : hommes, nains, elfes VS Gobelins et loups. Point barre.

    3. Il y a 2 ans

      Moi perso j'ai pas le souvenir d'avoir entendu le chant de Pippin en générique de fin. Je l'attendais trop :(

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Paradise Lost

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.