• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Pour ceux qui auraient vécu dans une grotte ces 3 dernières années, Game of Thrones est la série phare produite par HBO. Elle prend place dans le royaume de Westeros, où la paix du royaume est fragilisée par les tensions grandissantes entre les grandes familles qui gouvernent les 7 régions, alors que des forces s’agitent au-delà du Mur qui protège le royaume au Nord.

    Une histoire complexe parsemée d’intrigues, d’effets spéciaux et de grand spectacle en a fait un des show TV les plus populaires.

    La bande originale recherchée pour une histoire aussi épique nécessitait une musique orchestrale. Elle a donc été confiée à Ramin Djawadi, récompensé en 2006 par un Emmy Award pour son travail sur Prison Break, mais les producteurs l’ont surtout remarqué pour son score teinté de musiques orientales sur Le choc des Titans et sur le jeu Medal of Honor.

    Le travail sur la série est très similaire à celui d’une saga cinématographique. Il y a l’utilisation de thèmes pour la plupart des protagonistes, avec une évolution au fur et à mesure que l’histoire avance.

    Sur l’instrumentation, Ramin Djawadi a cherché à se démarquer en évitant de tomber dans le piège de mélodies celtiques, comme c’est souvent le cas quand on parle d’univers médiéval et de magie. Il s’est donc interdit d’utiliser les flûtes, mais utilise en revanche les violoncelles et surtout les percussions, très présentes dans la plupart de ses travaux.

    Pour cette troisième saison, le générique n’a pas de changement notable si ce n’est un mixage modifié. Le son est plus large et moins étouffé, et les instruments ont gagné en clarté. Ramin Djawadi se permet une petite douceur en fin d’album avec le générique revu et corrigé à la guitare classique dans For the Realm. Petit bonus sur la mélodie et l’instrumentation, on note des petites similitudes avec le générique US de Prison Break et avec un morceau de la BO d’Iron Man (Mark II).

    En tant que famille la plus puissante du royaume, les Lannister ont désormais leur thème depuis la saison 2, inspirée de la chanson Rains of Castamere. Ici elle est jouée au violoncelle dans A Lannister always pays his debts, avec une progression à plusieurs violoncelles puis des percussions.

    Daenerys apparaît ici dans Dracarys et Mhysa. Au départ de la série, elle était représentée dans un thème minimaliste à base d’instruments orientaux. Le compositeur suit musicalement la lente ascension de la khaleesi et la croissance de ses dragons. Dracarysest agrémentée de percussions et de cris d’hommes, pour souligner l’armée des Insoumis qui l’ont ralliée.

    Les Stark, famille affaiblie et dispersée dans le royaume, est moins présente et le thème dansThe Heir of Winterfell est joué avec uniquement un violon, symbole de la déchéance de la maison du Nord.

    On retrouve également les marcheurs blancs, dans White Walkers et The Night is Dark. Initialement un son de célesta très simple pour donner une tonalité glaciale et inquiétante, cette saison nous offre désormais des violons dissonants et un développement orchestral du thème, pour symboliser l’arrivée massive des créatures aux abords du Mur.

    Au-delà des personnages principaux, la saison voit également revenir des thématiques plus abstraites.

    Chaos is a ladder réintroduit le thème de la conspiration déjà amené dans Black of Hairdans la saison 1 (la découverte de Ned Stark concernant les enfants Baratheon). Elle appuie la scène du dialogue entre Varys et Littlefinger, où ce dernier explique comment il utilise le chaos et le désordre politique pour arriver à ses fins.

    L’honneur avait déjà son thème dans You win or you die et il est rappelé ici dans The night is dark.

    Le Mur, déjà présent depuis la première saison (The Wall), était faite d’une mélodie de 3 notes avec un xylophone en écho. La musique est reprise ici dans Wall of Ice, enchaînée dans la deuxième partie avec des percussions et des violons rapides, pour accompagner l’escalade par les sauvageons.

    Game of Thrones offre une musique riche, bien au-dessus des standards habituels des séries, et contribue à l’exceptionnelle qualité de cette dernière. L’utilisation de thèmes en fil rouge sur les 3 premières saisons permet de suivre musicalement la progression des personnages, en fonction de la tonalité et de l’intensité donnée. On attend avec impatience la saison 4 qui au vu des livres va être extrêmement riche en rebondissements !

    Note de la B.O. ★★★★☆

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Le Hobbit 3 : Pippin chantera le générique de fin

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.