• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Très attendu par les fans de la première heure de Jurassic Park, la toute première bande-annonce du 4ème volet de cette franchise instaurée en 1993 par Steven Spielberg fait déjà couler beaucoup d'encre.

    jurawrong

    Photo : Universal Pictures

    En à peine 2 minutes 30, les premières images du film Jurassic World (prévu pour le 10 juin 2015) ont réussi à soulever un vent de révolte sur la toile. Un acharnement sur les réseaux sociaux qui n'a pas manqué à Colin Trevorrow, le réalisateur aux manettes de ce 4ème opus, qui a tenté tant bien que mal de rassurer les plus septiques.

    Une toute première bande-annonce pour Jurassic Word donc qui a enfin dévoilé les nouveaux protagonistes à l'oeuvre (dont Chris Pratt) et des dinosaures. Oui mais voilà, des internautes ont d'ores et déjà noté plusieurs incohérences dans ces images.

    Si dernièrement, Christopher Nolan a travaillé de concert avec des scientifiques pour élaborer Interstellar, il semblerait que cela ne soit pas le cas de Colin Trevorrow pour Jurassic Word. Le film semble ne prendre guère en compte les dernières découvertes des paléontologues qui affirment qu'une grande partie des dinosaures, dont les vélociraptors qui courent autour de Chris Pratt dans la bande-annonce, avaient des plumes ou du duvet.

    Exit les peaux écaillées ou tannées des dinosaures sur les précédents opus qui ne bénéficiaient pas, pour leur défense, de cette information de taille. Un manque qui a de quoi énerver bon nombre de scientifiques dont le paléontologue britannique Darren Naish qui s'est exprimé sur Twitter : "Le message de Jurassic World, c'est : 'la science, tu peux aller te faire voir, on n'a pas besoin de tes plumes qui puent ! Ici, c'est un futur alternatif, vu de 1993 !'". À l'heure où les scientifiques cumulent les découvertes et enrichissent chaque semaine leur tableau d'espèces, il est regrettable de s'être concentré sur la nostalgie et de ne pas s'être mis à la page ou de simplement avoir exposé de nouveaux dinosaures encore peu connus.

    jurassic1

    D'autre part, le grand méchant dino carnivore vu à la fin du trailer semble avoir des pouces opposables, or le pouce est l'une des caractéristique des primates, soit une marque capitale dans l'évolution. Brian Switek, auteur scientifique américain et l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson ironisent sur Twitter à ce propos : "Dans la bande-annonce, on dirait bien que le grand méchant de Jurassic World a des pouces. Oui. Un énorme dinosaure, intelligent et carnivore avec des pouces, c'est vraiment une idée géniale" ou encore "Si les dinosaures avaient des pouces opposables, ils auraient eu un programme spatial". Pour son excuse, cette nouvelle espèce de gros dino proviendrait d'une modification génétique comme l'indique le trailer.

    jurassic2

    Des manipulations génétiques qui paraissent impossibles quand le moustique fossilisé dans l'ambre vu dans le trailer n'en est pas un. Ce moustique censé apporter l'ADN nécessaire aux scientifiques du film serait en réalité une tipule, sorte de mouche qui ne pique pas et ne suce pas le sang. Une bourde qui remet tout le film en question et qui a le don d'énerver Morgan Jackson, un doctorant en biologie canadien : "Cher Jurassic World, les entomologistes existent. Nous sommes plutôt sympas. S'il vous plaît, demandez-nous quelle sont les différences entre moustiques et tipules".

    jurassic3

    Un bashing dont Colin Trevorrow a eu échos. Le réalisateur ayant essayé de calmer certains fans aussi déçus de voir que le premier plan de cette bande-annonce, où les portes du parc d'ouvrent, réalisé en images de synthèses : "Le portail sera réel. Du vrai bois, du béton et de l’acier. Le portail est réel, mais pas le décor. Cette scène a été spécifiquement créée pour la bande-annonce. Le film sera différent". Quant aux dinosaures qui courent et semblent apprivoisés aux côtés de Chris Pratt, le cinéaste s'en explique lors d'une entrevue à Empire : "La relation entre Owen et les raptors est compliqué. Ils ne sont pas amis (...) mais aujourd'hui certaines personnes arrivent à créer des petites connexions avec les prédateurs".

    Et vous, que pensez-vous de ce premier trailer ? Vous donne-t-il envie de voir le film ?

    Personnes associées

    5 commentaires
    Ma photo de profil
    1. Il y a 2 ans

      Vraiment déçue qu'il y ait une suite. La saga était vraiment chouette, et j'ai l'impression que ce nouvel opus va faire perdre tout son charme aux films... Et puis alors le coup du dinausore mutant... Vraiment hilarant.

    2. Il y a 2 ans

      Si c'est important de faire du plausible, sinon fallait pas prendre des dinosaures mais des aliens ! Bref. Comme pour les autres opus je passe mon tour.

    3. Il y a 2 ans

      Et comme pour Star Wars vous verrez que ceux qui critiquent le plus ardemment (critiques qui sont pour la plupart complétement inutiles..) seront les premiers à payer leur petite place de ciné.

      2 J'aime

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    L'Amour c'est mieux à deux (France 2) : ces actrices qui, comme Virginie Efira, sont coincées dans des comédies romantiques (32 PHOTOS)

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.