• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Alors qu'on vient d'apprendre qu'il est en lice pour la Palme d'Or de cette 67ème édition du festival de Cannes, Jimmy's Hall s'annonce comme le dernier film du réalisateur Ken Loach.

    Cinéaste engagé politiquement et aujourd'hui (bientôt) âgé de 78 ans, Ken Loach a su au cours de sa longue carrière (plus d'une vingtaine de films au compteur) déployer un cinéma dénonciateur, retraçant comme personne les maux de sa Grande Bretagne natale. De sa Palme d'Or à Cannes en 2006 avec Le vent se lève à My name is Joe, La part des Anges ou encore Raining Stones, Ken Loach s'est longtemps affairé pour un cinéma social et s'est enfin décidé à prendre une retraite bien méritée.

    Mais avant de se retirer du paysage ciné, Ken Loach signe avec Jimmy's Hal son ultime travail de fiction. Sorte de testament, Jimmy's Hall retrace l'histoire, basée sur des faits réels, d'un leader communiste irlandais tenancier d'un dancing qui fut déporté aux États-Unis en 1933 suite aux violentes rixes entre l'Église catholique et les communistes.

    La sortie de cet ultime film est prévue pour le 2 juillet prochain en France et compte parmi son casting Barry Ward et Simone Kirby. Jimmy's Hall s'annonce déjà comme l'un des favoris pour cette édition cannoise.

     

    Personne associée

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Hunger Games 3 : la bande-annonce finale (VF) sonne la révolte

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.