• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Another Happy Day

    Langue
    Qualité
    Videos de Another Happy Day

    Another Happy Day

    53 64

    1. Il y a 1 an

      Sombre, triste et drôle à la fois. Je n'en avais pas entendu parlé mais je suis bien content de l'avoir vu. Les acteurs forment une belle brochette.

    2. Il y a 2 ans

      Un film qui a été étouffé par je ne sais quelle raison et donc oublie du grand public !
      Pourtant c'est un très bon film drôle touchant et qui regorge de pleins nouveaux talents

    3. Il y a 4 ans

      Le film m'aura surpris .. en très bon ! Excellent Ezra =D

    4. Il y a 4 ans

      Un film choral remarquablement interprété

    5. Il y a 4 ans

      Le film de Levinson se montre moins indépendant que ne le laissait supposer sa présence à Sundance. Il faut dire que le linge sale lavé en famille, maintes fois essoré au cinéma, ne facilitait pas la tâche. Ce portrait d'une tribu qui se déchire ne prend donc véritablement son envol qu'à l'arrivée du personnage d'Alice (Kate Bosworth). On peut toutefois accorder à ce nouveau conquérant (et à son tableau) plus de férocité que chez ce vieux guerrier de Polanski dans le récent "Carnage". Et dans cette volonté, commune, d'écorner la nature humaine. Le film bénéficie d'une distribution cohérente. Là où Ellen Barkin, trop répétitive, peine parfois à convaincre, Ellen Burstyn excelle. Demi Moore, dans un rôle moins étoffé, renoue avec une qualité d'interprétation qu'on ne lui connaissait plus depuis "Bobby". Mais c'est Ezra Miller ("We need to talk about Kevin") qui s'impose au c?ur de cette distribution chevronnée. Et qui est à l'aube d'une grande carrière.

    6. Il y a 4 ans

      On devine sans peine le passé de cette fratrie à la façon qu'elle a d'exister dans le présent : à peine les embrassades ont-elles souligné les retrouvailles que déjà l'on s'observe sournoisement. En ayant pris bien soin de laisser toute compassion sur le seuil propret de la maison familiale du Maryland. D'une pièce à l'autre, on se promène à toute heure du jour et de la nuit. On parle. On crie. On pleure. Beaucoup. Un peu trop. Sans trouver auprès des siens la moindre consolation. Ce serait chose charitable et, on le sait, charité bien ordonnée? Pour autant l'ordre n'est pas ce qui caractérise au mieux les hommes, femmes et enfants qui, le temps d'une cérémonie supposée fédératrice, font alliance sans véritable consentement?
      Le film de Levinson se montre moins indépendant que ne le laissait supposer sa présence à Sundance. Il faut dire que le linge sale lavé en famille, maintes fois essoré au cinéma, ne facilitait pas la tâche. Ce portrait d'une tribu qui se déchire ne prend donc véri

    7. SORTIE DU FILM
      01 fevrier 2012
    8. Il y a 4 ans

      Nouvelle Séquence ? le film Another Happy Day vu par Nicolas Vial, dessinateur pour le journal Le Monde

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.