• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Au-delà

    Langue
    Qualité
    Videos de Au-delà

    Au-delà

    191 123

    1. Il y a 2 ans

      Trop long, beaucoup trop long

      1 J'aime
    2. Il y a 3 ans

      Le debut commence fort...tsunami..cecille de france au bord de la noyade...

      1 commentaire
      Il y a 1 an

      euh... oui ? ... ? ... C'est tout ?

    3. Il y a 3 ans

      On ne s'attendait pas, de la part de Clint Eastwood, à un tel film. Au-delà (Hereafter, en anglais) est en effer particulièrement inclassable. La version française de Wikipedia le présente comme un "thriller fantastique", ce qu'il n'est pas, et la version anglaise du même site, comme un "drame fantastique" (drama fantasy film).
      Le film commence en Thaïlande. Une journaliste de télévision française, Marie Lelay (Cécile de France) y est en vacances avec son amant Didier (Thierry Neuvic). Elle le laisse dans la chambre de l'hôtel et part faire quelques courses sur le marché au moment où le tsunami de 2004 arrive et balaye tout sur son passage. Emportée par la vague, elle fait l'expérience de ce que les anglo-saxons appellent une N.D.E ("Near Death experience") avant d'être ranimée. Miraculeusement, Didier a lui aussi été sauvé et ils regagnent la France mais Marie, bien que physiquement indemne, a été terriblement choquée et ne peut reprendre son métier de présentatrice d'une émission de reportages. D'un commun accord avec Didier, elle décide de "faire un break" et de se mettre à écrire un livre sur la part d'ombre de François Mitterand. Parallèlement, à Londres, deux frères jumeaux de 12 ans, Marcus et Jason, font tout pour cacher aux services de la protection de l'enfance que leur mère Jackie, alcoolique et droguée, n'est pas capable de s'occuper d'eux. En allant lui chercher des médicaments destinés à lui permettre de décrocher, Jason, essayant d'échapper à des voyous qui en veulent à son téléphone portable, se fait percuter par une camionnette de livraison et meurt sur le coup, devant son frère effondré. A San Francisco, George (Matt Damon), qui a le don d'entrer en relations avec les êtres disparus des gens qu'il touche, a décidé de nier son don et travaille dans une usine de sucre. Exceptionnellement, il accepte de donner une dernière consultation à un ami de son frère aîné.
      Les trois héros, vivant l'une à Paris, les autres à Londres et San Francisco n'auraient logiquement jamais dû se rencontrer. Mais Marie, bouleversée par ce qu'elle a vécu, au lieu d'écrire son livre sur Mitterand, va consulter une spécialiste de la NDE en Suisse (Marthe Keller, actrice élégante que l'on retrouve toujours avec plaisir). Celle-ci lui confie tout le résultat de ses recherches dont Marie tire un livre qui devient un best-seller en Angleterre. Elle se rend donc à Londres pour le présenter à la London Book Fair (l'équivalent de notre Salon du Livre).
      George, quant à lui, après une consultation qui tourne mal, plaque tout et se rend lui aussi à Londres pour visiter la maison de Charles Dickens qu'il adore.
      Marcus, provisoirement placé dans une famille d'accueil, s'enfuit en emportant les économies de la famille et les dépense pour consulter toutes sortes de charlatans qui ne lui apprennent rien sur son frère.
      Les trois se rencontrent à la London Book Fair : George, qui est venu à assister à une lecture publique des œuvres de Dicken,s entend Marie parler de son livre et Marcus qui, lors de ses recherches sur Internet, a vu le site de George et ses résultats de medium, s'accroche à ses basques jusqu'à ce que celui-ci accepte de le recevoir et de lui parler de Jason.
      On s'attendrait à ce qu'un tel film soit insupportable de sentimentalisme. C'est tout le contraire. Depuis la scène brutale du tsunami jusqu'à la rencontre finale entre George et Marie, on assiste à un exposé de faits sans pathos, sans musique envahissante, presque sans émotion. La seule scène où l'on ressent de l'émotion est celle où George parle au jeune Marcus de son frère.
      On sent cependant que Clint Eastwood, s'il est fasciné par le surnaturel, n'est toutefois pas à l'aise avec un sujet qui traite de ce qui peut se passer après la mort. Dans ses diverses interviewes, il s'est même défendu de s'intéresser à la NDE et surtout de vouloir y apporter des réponses. Outre le fait que c'est, comme nous l'avons dit, un film inclassable, le film a un certain nombre de défauts, à commencer par sa longueur. Mais c'est un film intéressant à plus d'un titre, qui mérite d'être vu et même revu...

      3 J'aime
    4. Il y a 3 ans

      Trop bien

      1 J'aime

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.