• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Bird People

    Langue
    Qualité
    Videos de Bird People

    Bird People

    19 89

    1. Il y a 1 an

      Audrey et Gary ne se connaissent pas mais vivent des problématiques similaires. Audrey, femme de chambre au Hilton à Roissy passe 40h dans les transports chaque semaine pour un poste sans aucune perspective ni reconnaissance. Gary est un ingénieur informatique sous pression qu'on balade de pays en pays sous prétexte de gros contrats.
      Les deux personnages vont voir leur vie basculer, pour se libérer d'entraves sociales et affectives.
      Pascale Ferran aborde ici, de manière très poétique, l'essoufflement d'individus dans un monde où l'argent, la réussite, le couple, les technologies sont omniprésentes, légitimes, presque obligatoires. Faut-il être fou ou déprimé pour s'en éloigner...
      Regarder le monde autrement (à travers les yeux d'un oiseau par exemple) peut amener à la liberté et une certaine image du bonheur.
      un beau film sur le sens qu'on veut donner à sa vie.

    2. Il y a 2 ans

      C'est un filmé français à l'ambition étrangement supérieur par rapport à ce qui se fait habituellement dans l'hexagone ce qui est très agréable.

      Bird People est un filmé à la virtuosité magistrale. Avez-vous déjà vu un oiseau de taille étrangement ridicule être filmé comme une oeuvre vivante, un acteur à par entière ? Regardez le film et vous le verrez.

      C'est un film qui ne plaira pas à tout les publics car, il faut presque se faire violence pour rentré dans le film. Mais l'automutilation sera récompenser par ce bijou français pour une fois alors cocorico!!!

    3. Il y a 2 ans

      Après ton commentaire j'avais envie de le voir donc chose faite maintenant. Bon film effectivement pas mal de longueurs qui parfois auraient pu être évitées mais ce qui m'a gêné le plus c'est ce flot de marques qui est apparu pendant 5 min. Entre Samsung, HSBC, Rent a car... Je pense que là on a fait le tour ! Enfin bon à part ça l'histoire est plutôt bonne.

      1 J'aime
      -
      2 commentaires

      OK, mais quand tu te retrouves dans un site aéroportuaire comme Roissy, que vois-tu autour de toi ? Aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur.
      Le décor fait le film, je ne trouve pas que dans ce cas, ce soit du placement de produits pur et simple. Enfin c'est mon avis.
      Mais je suis content que mon commentaire t'aies donnée envie de voir ce film. Merci.

      1 J'aime

      Je suis d'accord le décor fait le film mais si on joue avec la caméra on peut très bien éviter ce flot...à moins d'avoir été financer par ses enseignes et auquel cas la caméra doit forcément passer du temps sur celles ci. M'enfin en tout cas merci de m'avoir convaincu d'aller le voir car le côté symbolique est très fort dans ce film et c'est bien là le plus important.

      1 J'aime
    4. Il y a 2 ans

      Que faire de sa vie ? Doit-on la choisir ou la subir ?
      Aéroport Charles de Gaulle, tout le monde vit sa vie, se croise mais ne remarque personne.
      Hôtel Hilton Roissy-CdG, de même, les clients passent, le personnel reste et dans ce va et vient, qui fait attention à l'autre ?

      Audrey, jeune provinciale montée à Paris, travaille comme femme de chambre à l'Hilton pour payer ses études. Travail pénible qui lui fait passer 40 heures par semaine dans les transports en commun. Vivre ?
      Gary, informaticien américain, lui doit passer une nuit à l'Hilton entre une réunion de travail à Paris et son embarquement pour Dubaï, le lendemain matin, pour une autre réunion de travail. Vivre ?
      Reste dans ce monde fait d'aérogares avec leurs magasins en tout genre, leurs escalators, leurs chemins fléchés amenant aux terminaux, d'hôtels, de parkings, de pistes d'envol et d'atterrissage, de routes et d'autoroutes, de panneaux de signalisation, et la nuit de toutes ces lumières, reste un petit moineau, curieux, facétieux, opportuniste, qui veut connaître cette vie. Vivre ?

      Dans cet environnement impersonnel, peut-on envisager une autre vie ?

      Malgré sa lenteur et sa longueur, ce film est très poètique, le moineau donne des ailes (1er & 2nd degré). C'est une leçon de vie où certains pourront se reconnaître et qui pour certains apportera la force et la confiance pour une nouvelle vie.
      Optimiste et réjouissant.

      1 J'aime

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.