• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Boyhood

    Langue
    Qualité
    Videos de Boyhood

    Boyhood

    214 656

    1. Il y a 2 ans

      Je pense que j'irais voir ce film par curiosité , car quand même faire un film en 12 ans c est un truc de ouf !

      7 J'aime
    2. Il y a 1 an

      Très belle leçon de vie, magnifiquement interprété. Mention spécial pour le réalisateur qui a choisit de tourné le film en 12 ans, on voit donc l'évolution des personnages ce qui donne un côté documentaire très réaliste qui nous pousse à regarder le film jusqu'au bout.

      3 J'aime
      -
      1 commentaire
      Il y a 1 an

      Filz magnifique

    3. Il y a 1 an

      Le doublage est horrible. Le scénario sans interet. J'ai regardé en plusieurs fois tellement ca m'ennuyé. Je ne comprenais pas l'engouement de ce film pour tant "nul". J'ai compris en lisant les commentaires que l'interet du film est qu'il avait été tourné en 12ans. Ca lui donne du coup une distinction intéréssante. Mais passé ca.. ben j'ai racroché vraiment trop mauvais. il ne se passe rien d’intéressant, passer votre chemin.

      2 J'aime
    4. Il y a 1 an

      Boyhood un film qui a pris 12 ans à se réaliser le temps pour l’acteur principal Ellar Coltrane de grandir et de se transformer littéralement des pieds à tête.
      Il y a quelque chose d'existant, passionnant et d’enivrant de voir grandir sous nos yeux ébaïs quelque chose en l’occurrence ici l’acteur Ellar Coltrane.
      Ce sentiment primaire vient du fait que nous tous, nous avons déjà eu cette envie de pouvoir nous arrêter deux minutes de notre vie et de pouvoir contempler ce qu’a été notre enfance.
      Mais au lieu de film en général, on se satisfait de belles ou pas prises de photos faites par différents personnages qui gravitent autour de nous que sont les parents, grands-parents par parfois, amis, connaissances et autorités administratives par exemple en ce qui concerne l’école. Aller, je n’oublis pas les selfies!!!

      Dans le cas d'Ellar Coltrane en plus des personnes qui gravitent autour du lui, il a eu la chance d’avoir un réalisateur en la personne de Richard Lineback pour immortaliser son enfance de ses 7-8 ans à ses 20 ans.
      Une chose qui aura son importance dans cette critique c’est l’âge actuel de l’acteur principal 20 ans qui est le même que le mien et celle de bon nombre de la génération Y.
      Lors de l’annonce de la sortie du film, beaucoup de critiques ont décrété sans même parfois avoir vu le film que Boyhood était désormais un classique au même rang des films comme « la vie est un long fleuve tranquille, un tramway nommé désir, 2001 l’odyssée de l’espace, Lawrence d’Arabie, Requiem pour un massacre etc.… » autant dire que les choses étaient pliées d’avance et que la réalité allait confirmé ses apôtres de la critique.

      Le problème de ce genre de critiques c’est qu’elles ne résistent pas aux faits. Car Boyhood loin d’être un navet n’est pas un chef-oeuvré et encore moins une oeuvre art offerte à la postérité.
      S’il est agréable, fascinant et absolument grandiose de voir grandir un acteur qui au début est nul s’affirmer et devenir un très bon acteur et un citoyen du monde. Il est aussi fatigant de suivre un documentaire qui se prétend film et qui montre la vie de bon nombre de 20 ans que nous sommes aujourd’hui.

      Car voilà, tenir 12 ans avec le même acteur a des avantages que sont: les économies sur le maquillage et les cachets entre différents acteurs.
      Mais, les avantages laissent place très rapidement à des inconvénients le premier inconvénient étant le fait d’avoir plusieurs chapitres qui composent le film du coup, il est impossible de suivre le film de manière linéaire, il est possible de rentrée dans l’une des histoires, il est impossible d’apprécier le film à sa juste valeur. On a le sentiment que chaque chapitre pourrait faire un film entier. Le second inconvénient qui peut également être un atout c’est de voir des changements physiques du personnage principal surgir de manière brutale! C’est fascinant et jouissif mais très frustrant car, on l'impression d’avoir manqué un bout du film.

      Bref Boyhood est un bon film si on fait abstraction de la longueur effroyable 2h44 car, il ne se passe pas grand chose, si on fait abstraction que le réalisateur Richard Lineback nous propose de nous regarder dans le miroir nous enfant des années 94, si on fait abstraction des différents chapitres qui auraient pu faire un film entier.

      Loin d’être inintéressant, Richard Lineback a l’avantage de nous proposer de suivre l’évolution de son personnage principal malgré la pâleur du film.
      Boyhood aurait pu être un très bon film mais, il n’en sera rien. C’est un film correct sans plus. Vers la fin du film la mère de Mason dit « j’aurais cru qu’il y aurait bien plus » ben je peux dire que nous aussi!

      1 J'aime
    5. Il y a 2 ans

      Le principe de créer une famille fictive devant la caméra pendant 12 ans et un challenge que personne n'avait pensé a relever. Le résultat est très réussi (et heureusement) car le réal n'insiste jamais trop sur un aspect de sa vie et laisse dérouler l'enfance comme si l'on ne pouvait jamais saisir le moment présent. C'est vraiment ça que j'ai trouvé génial dans ce film c'est le fait de ne pas pouvoir s'arrêter à un moment précis dans le film est dire "oh j'aimerai bien voir ce qu'il va faire à ses 10 ans' mais au contraire laisser cette enfance passée pendant 2h45, pour laisser le même sentiment que les parents ressentent quand il voit leur enfant grandir trop vite. C'est le montage dans ce film qui créer quelque chose de très beau et de très vrai, on arriverait presque a croire que cette famille a réellement exister. Boyhood pose les questions que tous le monde se pose, Boyhood parle a tous le monde et Boyhood est pour tout le monde.
      C''est un film a voir et a revoir ... UNE GRANDE REUSSITE

      1 J'aime
    6. Il y a 2 ans

      Douze années de la vie de Mason et de ses proches, de ses 6 ans à ses 18 ans.

      Sacré projet pour Richard Linklater de filmer la vie d'une famille américaine lambda avec les mêmes acteurs pendant une douzaine d'années, avec en fil rouge la métamorphose du petit Mason, du gamin de 6 ans au jeune adulte de 18 ans.
      Près de 2 heures 45 pour retracer ces 12 années, cela pourrait paraître long mais c'est tout le contraire. Aucune lassitude pour le spectateur, au contraire, par moments on demanderait à en savoir plus de ces vies menées par Mason, sa sœur Samantha et leur mère Olivia. Et du père biologique, Mason Sénior, qui refait surface dans leurs vies.
      Si les transformations physiques de Mason et de Sam sont les plus marquantes, celles des parents sont plus subtiles. Mason Sr devient un père attentif et surtout un adulte et Olivia finit par comprendre ce qu'est le déchirement d'une mère.
      Chacun, chacune peut se reconnaître dans ces rôles, d'enfants, d'adolescents, de parents, d'adultes. C'est la force de ce film qui pourtant ne raconte que des moments de vie d'une famille (américaine) lambda.

      Ce film est une fiction, scénarisée, sur une douzaine d'années, avec les mêmes acteurs principaux qui vieillissent d'autant, ce n'est en aucun cas un documentaire. Alors je me pose cette question depuis ma sortie de la salle de ciné : Ellar Coltrane est-il ou a-t-il toujours été ce gamin lunaire qu'il interprête dans ce rôle de Mason ? Je subodore que Richard Linklater a monté son scénario en remarquant, il y a plus de 12 ans aujourd'hui, ce petit garçon dont émanait tant de poésie.

      Il n'avait pas tort.
      Pour moi, un coup de maître !

      1 J'aime
    7. Il y a 2 ans

      J'ai eu la chance d'aller le voir en avant première et c'est un film magnifique! Si vous avez l'occasion de le partager en famille ou avec des amis! Foncez le voir vous ne le regretterez pas!

      1 J'aime
    8. Il y a 2 ans

      12ans!!!! just pour ca. je vais le voir

      1 J'aime
    9. Il y a 2 ans

      un film que j irais voir !!!!! un film sur 12ans ce n est pas banal et en plus c est bien le genre de film que j aime !!!!! super

      1 J'aime
    10. Il y a 4 mois

      Concept original qui peint l'enfance quelque peu tumultueuse de Mason. Prenant du début à la fin malgré le montage un peu trop abrupt à mon goût.

    11. Il y a 1 an

      Quand on lit le synopsis de Boyhood et qu'on en regarde la durée, il est légitime de se demander si on va accrocher. On pourrait à se stade décider rapidement d'en faire l'impasse.

      Richard Linklater raconte ici 12 années de la vie de Mason, un jeune garçon dont on va faire la connaissance à 6 ans et qu'on laissera à l'entrée à l'université. Pour ce faire, le réalisateur a gardé les mêmes acteurs pendant 12 ans. Rien dans le scénario de catastrophique, d'irrémédiablement dramatique, juste la vie d'une famille américaine avec toutes les surprises que celle-ci peut apporter.
      La grande force de Boyhood réside dans le fait qu'avec cette réalisation hors du commun, un lien intime se créé entre les personnages et le spectateur. Et c'est pour cette raison qu'on va accrocher jusqu'au bout.
      Les personnages changent. Physiquement. Mais pas que. Ils évoluent. Tout comme leurs acteurs, en gardant cependant ce qui fait leur force et leur particularité.
      Le film est un pur produit américain. Je veux dire qu'on vit vraiment l'histoire d'une famille américaine avec toutes les traditions, toutes les valeurs de la société américaine, ses rêves également. Et c'est aussi en ça que le spectateur est pris par le film, parce qu'il revit aussi les événements l'histoire récente du pays à travers un prisme intimiste.
      Des acteurs vraiment convaincants, y compris les seconds rôles.
      Bref, une totale réussite.

    12. Il y a 1 an

      Ce film est un chef-d'œuvre ! C'est probablement le futur Oscar du meilleur film !

    13. Il y a 1 an

      J'ai tellement aimé ce film. Peut être qu'il remportera l'oscar du meilleur film et le césar du meilleur film étranger

    14. Il y a 2 ans

      Très belle surprise !

    15. Il y a 2 ans

      Je tiens tout d'abord à dire que le film est bien trop long et que le héros, arrivé à l'âge ingrat, ne voulant qu'à faire à sa tête, est trop dark et chiant à souhait, une vraie tête à claque. Il est non conformiste mais il n'a pas encore compris que c'est du moment présent qu'il faut se réjouir. Mes critiques s'arrêtent là. Les banalités de la vie, de l'enfance à l'Uni, s'enchaînent et pourtant tout est intéressant. Les points de vue, la manière de filmer etc. Au détour d'une scène, on s'attend toujours à un malheur mais non (le drame est déjà assez présent), il ne se passe rien. A croire que le réal joue avec nous de cette manière. La bande son est originale, trop top. Comme toutes les mamans! La pauvre mère a besoin d'un homme ou d'une occupation quand il n'y a plus ses enfants, tous partis à l'université.
      En bref, toute une vie, dans laquelle beaucoup de monde va s'y retrouver.

    16. Il y a 2 ans

      Un film séduisant, avec des personnages attachants.

      Scénario : 0,5/1
      Acteurs : 1/1
      Réalisation : 1/1
      Mise en scène : 1/1
      Bande son : 0/1

    17. Il y a 2 ans

      Expérience intéressante. Il aurait fallu donner un comprimé de vitamines ou 2 au protagoniste tout de même !

    18. Il y a 2 ans

      Magnifique film au delà du concept de base...

    19. Il y a 2 ans

      Le concept est audacieux, l'évolution physique et mentale des personnages est intéressantes. Mais que dire du film en lui-même?
      Un scénario creux, une pure production américaine (et j'insiste!), du clichés en veux-tu-en-voilà, un film sans réelle histoire avec des scènes qu'on voit arrivé d'avance, sans oublier cette longueur des 2h40 de film. Petit plus cependant pour l'actrice Patricia Arquette dans le rôle de la mère qui joue bien. Il me manquait surement une chose pour pouvoir apprécier ce film : La nationalité Américaine nécessaire peut-être pour comprendre et apprécier la réalité (ou l'humour) de certaines scènes. Je pense notamment aux cadeaux Bible et Fusil reçu lors du 16e anniversaire du personnage principale, Mason .
      En bref, déception pour ce film mais joie inouïe certes de ne pas être née de l'autre côté de l'Atlantique.

    20. Il y a 2 ans

      Très beau film qui rappelle des moments de la vie qu'on a parfois vécus. Patricia Arquette est tout simplement sublime.

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.