• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Byzantium

    Langue
    Qualité
    Videos de Byzantium

    Byzantium

    14 98

    1. Il y a 1 an

      Ça fait du bien de voir que, des fois, la vie peut nous offrir quelque chose comme un film qui comporte simultanément un thème vampirique bien exploité et Gemma Arterton. Il faut dire que le dernier que j'avais vu sur le même sujet était l'excellent Only lovers left alive, alors j'attendais celui-ci au tournant, genre, avec les sourcils froncés à la sévère, tout ça. Et puis, on ne doit pas oublier qu'il s'agit du papa d'Entretien avec un vampire aux commandes ; donc j'ai ajouté les bras croisés comme un vigile de Auchan, pour faire encore plus sévère. Mais Byzantium ne s'est pas dégonflé, et il m'a offert une expérience sincère et agréable.

      Ici plus que jamais, c'est le thème de la solitude qui prime. J'ai parlé plus haut de Only lovers left alive, et si j'ai fais la comparaison, ça n'est pas pour rien. Car là où Adam et Eve sont seuls contre le monde, en bons amants idéaux qui se respectent, Clara et Eleanor croulent sous une solitude écrasante, condamnées à une fuite perpétuelle, comme le montre bien la scène d'introduction haute en couleurs. Et quand je parle de couleurs, vous vous doutez de laquelle je parle en premier (un indice, c'est pas du fuchsia).

      En fait, le scénario est plutôt basique. Un bon vieux classique à la Neil Jordan, quoi. Le même mysticisme, la même articulation du récit autour du concept de confession. Sauf qu'ici, l'initiation endeuillée de Brad Pitt est remplacée par la mélancolie crépusculaire de Saoirse Ronan. Neil Jordan nous livre une vision différente du vampirisme, plus sordide, plus terre à terre, loin des influences libertines et bourgeoises de la tradition mais proche du caniveau.

      Cette influence s'enfonce jusque dans les origines du récit. Là où Entretien avec un vampire garde un voile mystérieux sur les aînés de la race, Byzantium expose clairement la source, qu'elle veut plus primale. Comme le dit très bien un des personnages (que nous nommerons Bob afin de conserver sont anonymat) : " Mes dieux sont plus anciens, plus sévères. "

      Mais le film n'est pas parfait et s'enfonce parfois dans la facilité et la monotonie. Heureusement que les acteurs arrivent plutôt bien à captiver l'attention, car les personnages manquent quelque peu de profondeur. Le scénario est, quant à lui, sans grand rebondissement, même s'il tente de faire croire le contraire ; il faut tout de même une narration assez élégante et saluer les petits moments de poésie lorsqu'ils passent.

      Ni bon ni mauvais, mais tout à fait correct pour un film de zombie, je dirais que je le trouve à peu près du même niveau que Let me in que vous avez tous vu si vous êtes amateurs du genre. N'hésitez donc pas à y jeter un coup d’œil quand vous n'avez rien d'autre à regarder, ça ne pourra pas vous faire de mal, ou alors c'est que vous ne savez pas tout insérer un DVD dans un lecteur.

      1 J'aime
    2. SORTIE DU FILM
      02 janvier 2014
    3. Il y a 2 ans

      Pratiquement 20 ans après "entretien avec un vampire", Neil Jordan remet le couvert avec Byzantium, un beau conte sur les vampires. Résolument contemporain, les thèmes du monde moderne (la solitude, le manque de moyens, la débrouille...) font du film, avant tout une histoire d'Hommes et non de monstres.
      Quelques longueurs cependant, qui, retirées, auraient donné un peu plus de rythme au film.

    4. Il y a 3 ans

      Film déjà sortie à l'étranger, histoire prenante, très bon jeu d'acteur. Enfin un film de vampire 'intelligent" et interessant !

    5. Il y a 3 ans

      envie de le voir vivement

    6. Il y a 3 ans

      Hâte ! Très bon choix de casting !

    7. Il y a 3 ans

      C'est non.

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.