• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Dans la cour

    Langue
    Qualité
    Videos de Dans la cour

    Dans la cour

    31 50

    1. Il y a 2 ans

      "Dans la cour", c'est un film sur la générosité.
      Bien loin de ses talents de musicien, Antoine, en pleine dépression, accepte un job de gardien. Il y rencontre Mathilde, angoissée par sa mise à la retraite. Très vite, il devient l'oreille indispensable, le confident, l'ami.
      Dans les scènes du quotidien, Salvadori ébauche un personnage attachant, qui, perdu, donnera pourtant beaucoup de sa personne pour sauver une femme en perte de repères.
      Un beau film sur les rapports humains et le questionnement sur le sens de la vie.

    2. Il y a 2 ans

      Un film un peu particulier avec des gens heureux aussi un peu particulier....
      Cela nous donne tout de même un film assez plaisant, sans renouveler le genre bien sûre....

      Suivez moi aussi sur Facebook
      https://www.facebook.com/pages/La-Chronique-Cin%C3%A9ma-de-radio-RCF-Reims-Ardennes/1444556892445576#

    3. Il y a 2 ans

      Tomber dans une telle cage aux folles qu'une cour d'immeuble, ce personnage étrange qu'incarne gustave kerven est placé comme être de raison dans un univers fêlé jusque dans ses murs ! Enigmatique, touchant et inévitable avec deux magnifiques acteurs qui jouent a la perfection. Catherine Deneuve replonge et reperd la raison ça me rappelle "Répulsion" de Roman Polanski

    4. Il y a 2 ans

      Que de fissures, au propre comme au figuré, dans cette cour privée d'immeubles où vit tout un petit monde interlope en copropriété !
      C'est là qu'Antoine atterrit en prenant le boulot de concierge.
      Mais Antoine, ex-musicien, est un homme fatigué, perdu qui cherche à remonter la pente, à se resocialiser, car il a un peu péter les plombs, Antoine.
      Il a pourtant des moments d'exaltation où il se sent heureux, prêt à tout, mais il sait que ces quelques heures d'euphorie seront suivis de contre-coups où il restera amorphe et malade comme une bête.
      Dans ce nouveau job, Antoine va faire connaissance avec les habitants plus ou moins fantasques de cette copropriété, et en particulier de Mathilde qui, elle, est dans un état de surménage l'amenant aux portes de la folie.
      Par bonté mais aussi pour oublier sa propre réalité, Antoine va essayer de colmater toutes les fissures, les fêlures, de chacun.
      Jusqu'au point de non-retour.

      Gustave Kervern nous campe ici un Antoine plein d'humanité, toujours prêt à aider son prochain, même s'il faut déroger à la règle, à côté d'une Catherine Deneuve, retraitée un peu trop active qui va perdre pied, petit à petit.
      Mais ces personnages en perdition nous apportent malgré leurs malheurs de francs éclats de rire, voire de vrais fous rires.

      1 J'aime

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.