• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Enemy

    Langue
    Qualité
    Videos de Enemy

    Enemy

    176 624

    1. Il y a 2 ans

      Je n'ai pas tout compris.... ! Alors certains diront que c'est bon signe et que c'est un film qui fait appel a l'intelligence du spectateur... Why not....! L'idée du double.... pourquoi pas...mais ici on baigne en pleine bizarrerie, des mystères mystérieux de mystère.... ;-) des ellipses narratives, des métaphores sur des araignées, des échos qui ne font pas échos.... Vous ne comprenez pas ce que je dis? et bien c est le sentiment que j ai eu en regardant ce film... Bon courage ;-)

      6 J'aime
      -
      2 commentaires
      Il y a 2 ans

      Je comprends Que tu n'est rien compris mais moi si mais pour sa il faut le regarde 1ou2 de plus et regarde bien le debut c'edt vraiment bien puis je m'attendais a quelque chose de genial je n'est pas ete dessus puisque c'est le directeur de prisoner pour ce qui ont vu

      Control, all is about control.

      1 J'aime
    2. Il y a 2 ans

      À trop lorgner du côté de Lynch, Villeneuve se prend les pieds dans le tapis et livre une histoire inutilement alambiquée et remplie d'invraisemblances... Du coup, on passe plus de temps à essayer de comprendre l'incompréhensible, à décortiquer les métaphores, qu'à s'intéresser au sort de ce pauvre Gyllenhaal... Grosse déception !

      4 J'aime
    3. Il y a 2 ans

      Mélanie Laurent wtf. Je passe

      4 J'aime
      -
      2 commentaires
      Il y a 2 ans

      Bravo pour ce commentaire puéril.

      Il y a 2 ans

      Je reconnais le talent quand il y en a !
      Cependant excepté sa prestation, le film vaut vraiment le coup.
      Arrete de me stalker :p

    4. Il y a 1 an

      Enemy est un voyage schizophrène où se mêle culpabilité et perte d'identité. Une ambiance fascinante et dérangeante à la fois. Hypnotique!

      2 J'aime
    5. Il y a 2 ans

      Thriller psychologique, certes, mais c'est surtout l'adaptation d'un roman avant tout, il faut s'en souvenir et voir au delà de " le réalisateur a vraiment fait un truc chelou". Non il a transposé à l'écran la manière dont il a perçu un récit, en le retravaillant. Le sujet étant, Le Double, comme souvent évoqué sous des appélations aussi divers et anciennes que double maléfique, doppelganger, twin, jumeau, etc.
      Tout l'intérêt du film nait de la dimension iréel de cette rencontre, ils sont deux et un à la fois, leur vie s'imbrique et se mélange au point que leurs proches laissent échapper des phrases qui devraient logiquement être déstiné à l'autre.

      C'est un film qui possède un visuel propre et une atmosphère particulière et pesante qui ne nous lache pas jusqu'au dernier instant. Si on se pose des questions, je suppose que cela va dans le bon sens, mais si on cherche à placer cela sur une dimension rationnelle, c'est peine perdue, on va passer à coté.

      (En ce qui concerne l'arraignée, je n'ai pas d'explication claire à fournir. Chacun pourra s'en faire une interprétation différente j'imagine. )

      2 J'aime
      -
      1 commentaire

      L'araignée semble être un symbole onirique, celui du fantasme, celui dont on ne se sépare jamais vraiment. Et la sienne est énorme et au plafond ! :D

    6. Il y a 2 ans

      L'ayant vu une seconde fois aujourd'hui et n'ayant toujours pas réellement compris (mes pistes étaient bien trop loin et trop compliquées), je suis allé voir une explication d'un youtuber avec sources du réal a l'appui.
      L'analyse m'ayant conquise je rajoute une fois de plus que le film est un très bon film psychologique et très intéressant avec une mise en scène vraiment génial digne de Nicholas Winding Refn.
      On peut parler autour de ce film et même parler autour de l'affiche je trouve ça génial de la part d'un film.
      L'un des meilleurs films de 2014, ou l'un des films les plus ambitieux de cette année.
      A voir et a revoir ça c'est sur

      2 J'aime
      -
      1 commentaire

      Je partage complètement ton point de vue! Attention aux analyses que l'on trouve ça et là sur le net, toutes ne semblent pas vraiment fondées. Certains détails quasi invisibles semblent toutefois confirmer une seule et même façon de comprendre le film. Et dans cette théorie... tout ce que l'on voit dans le film est "réel". :)

      En tout cas, nul doute que ce film n'a pas fini de faire parler. :)

    7. Il y a 1 an

      Se prendre la tête avec moult interprétations pour un seul film est un jeu très sympathique, seul ou à plusieurs, et Enemy est un challenge de taille même si fortement porté sur la symbolique. Après évidemment c'est largement moins fun si on se spoile tout avant de voir alors... à vous de jour!

      1 J'aime
    8. Il y a 1 an

      Film très plat avec un final ridicule...

      1 J'aime
    9. Il y a 2 ans

      Après son polar tarabiscoté mais captivant "Prisoners" (fin 2013) , Denis Villeneuve revient avec le thriller psychologique "Enemy". Psychologique, la spécification est importante car pour les spectateurs qui aiment tout saisir et analyser, il faudra repasser...
      Le réalisateur explore ici les notions de double, de dualité, d'identité, de fantasmes et de renoncement à "l'Autre".
      Le filtre utilisé pour filmer confère aux images un aspect jauni, vieilli, qui accentue le flou de l'époque à laquelle se déroule l'histoire et la durée des évènements. Si le Temps reste aléatoire, l'Espace lui est cadré, carré par des plans de villes à l'architecture géométrique.
      A travers le symbole de l'araignée, présent tout au long du film, Villeneuve exploite la peur et l'attrait que représentent les femmes (dont la mère) pour les hommes. Majestueuses, imposantes (la maternité d'Helen), attirantes et effrayantes à la fois, elles ouvrent le bal et clôturent l'histoire. Tel l'enchevêtrement de leurs toiles, les vies des deux héros se mélangent, s'emmêlent pour finir dans un chaos duquel un seul homme survivra.

      1 J'aime
      -
      1 commentaire

      ...ou pas...

    10. Il y a 2 ans

      Super bizarre! je crois qu'il faut le voir une 2è fois pour comprendre un peu mais là, on nage dans les métaphores en tous genres. On attend des explications, on attend et on attend toujours...

      1 J'aime
      -
      2 commentaires

      Control, all is about control.

      There's also something about the power of woman on her husband (when we discover his wife like a giant spider!!!). It's not a bad movie but special...

    11. Il y a 1 an

      Voyage dans la tete d'un homme a la fois deboussolé et pourtant bien lucide. On voit les deux cotés du systeme, deux personnalités unies a travers de nombreuses images symboliques et des dialogues qui savent nous mettre sur la piste. Rien dans ce film n'est placé au hasard, chaque mot est pesé, chaque plan est precis, chaque regard en dit long. Un jeu d'acteur irreprochable pour Jake qui sait maitriser deux personnages paraissant tant bien complementaires qu'antithetiques. Renversant !

    12. Il y a 1 an

      Enemy est un voyage schizophrène où se mêle culpabilité et perte d'identité. Une ambiance fascinante et dérangeante à la fois. Hypnotique!

    13. Il y a 1 an

      Enemy est un voyage schizophrène où se mêle culpabilité et perte d'identité. Une ambiance fascinante et dérangeante à la fois. Hypnotique!

    14. Il y a 2 ans

      Adapté du roman portugais "O homem duplicado" de José Saramago — également connu sous le titre "L'Autre comme moi" en France, Denis Villeneuve, loin de ses deux derniers films mais gardant tous aspects psychologiques, nous fait découvrir son film assez particulier, très mystérieux et très angoissant : comment un type ordinaire découvre, dans un film du DVD, son double qui lui ressemble trait pour trait et, par obsession, tente de le rencontrer... On entre dans une nouvelle dimension inattendue qui nous ferait froncer les sourcils, à savoir ce qu'il va se passer entre ces deux hommes dans un sinistre atmosphère du huis-clos. Pour l'analyser précisément, je laisse au réalisateur qui se l'est exprimée : "Parfois, On ressent des compulsions qu'on ne peut pas contrôler venant de l'inconscient... c'est le dictateur à intérieur de nous-mêmes". C'est, pour moi, le meilleur film traitant la schizophrénie aiguë avec Jake Gyllen­haal dans un double rôle époustouflant. L'ensemble est bon. Techniquement et artistiquement bon, à l'exception du temps qui m'a paru un long... dû à ma fatigue, sans aucun doute.

      1 commentaire

      N'allons pas trop loin, ça par aussi de chaque double en nous. Nous avons tous notre petite araignée. La question est de savoir dans quelle mesure on lui laisse prendre le dessus :)

    15. Il y a 2 ans

      Ennuyeux à souhait! Et la scène finale est d'un ridicule.

    16. Il y a 2 ans

      Très bon filn extrêmement prenant. M'a fait penser à "The Double "

    17. Il y a 2 ans

      Scénario un peu trop tiré par les cheveux...

    18. Il y a 2 ans

      Un casse-tête magistral! A l'image d'un "Mémento", le spectateur joue sans cesse les funambules entre tenter de s'accrocher pour comprendre, ou se laisser porter par le récit.
      A voir (et à revoir). Pour les amateurs de puzzles cinématographiques: l'un des meilleurs films du genre!

    19. Il y a 2 ans

      A la fin du film, j'ai dû me poser quelques minutes afin de comprendre ce qu'il venait de se passer devant mes yeux. Un film complexe et intelligent, avec un personnage très bien joué par Jake Gyllenhaal. Le tout est très bien emmené, mais il faut le voir plusieurs fois afin de comprendre les moindres allusions, telles que la métaphore de l'araignée.

      3 commentaires
      Il y a 2 ans

      Explique moi sa stp

      Il y a 2 ans

      Comme ça par commentaire, ça peut être compliqué à expliquer, et long. Mais il faut se dire que l'araignée n'est peut-être qu'une image de la femme.

      Le plus intriguant et au final fascinant (avec celle de l'ascenseur) c'est l'introduction... On peut interpréter un fantasme grandissant, annihilant... D'où la scène finale j'imagine...

    20. Il y a 2 ans

      Après prisonniers, ce film sonnait comme vraiment très bon. C'est un film lent, mur et travaillé. L'univers est vraiment oppressant et morose.
      Je pense que ce n'est pas un film accessible, enfin compréhensible, au premier visionnage. C'est un énorme puzzle qu'il faut reconstituer après avoir réfléchi et digéré. Le réalisateur semble d'ailleurs ne pas avoir fait le choix de nous donner toutes les clefs de l'intrigue. Mais malgré tout, des bouts de phrases ici et là permettent de mieux comprendre l'histoire.

      Bref, je n'ai pas apprécié cet exercice de style pour broder une sorte de " film qui fait réfléchir " un peu comme un espèce de Shutter island ou fight club en trop complexe ou trop perché. Là au final, on ne saisi pas ce que le réalisateur souhaite nous faire passer comme message.

      Mais ce film ne m’a pas non plus laisser insensible et m’a posé quelques interrogations.

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.