• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Fear and Desire

    Langue
    Qualité
    Videos de Fear and Desire

    Fear and Desire

    3 16

    1. Il y a 2 ans

      Dans une région inconnue du monde, deux armées sont en guerre. Après le crash de leur avion, quatre soldats se retrouvent en terrain ennemi, dans une forêt à 9 kms de la ligne de front. Le lieutenant Corby prend les choses en mains et décide de construire un radeau qui pourra les ramener dans leur camp, par la rivière toute proche. C'est à ce moment que le groupe de soldats rencontre une jeune fille revenant de la pêche. Pour l'empêcher de donner l'alerte, ils l'attachent à un arbre et la laissent sous la surveillance du soldat Sidney. Le lieutenant Corby, le sergent Mac et le soldat Fletcher filent ensuite vers la rivière pour préparer le radeau. Laissé seul avec la jeune fille, Sidney commence à perdre la raison et finit par la désentraver.
      Les quatre hommes arriveront-ils à rejoindre leur camp indemnes sans se faire repérer ?

      Voici le tout premier long métrage de Stanley Kubrick jusqu'alors invisible.
      C'est grâce au Congrés américain que cette version restaurée du film de 1953 a pû voir le jour et c'est un vraie réussite. La qualité des images noir et blanc, le contraste sont remarquables.
      Il faut bien écouter le narrateur en début de film qui présente cette guerre qui n'est pas le sujet principal de Kubrick. Tourné en 1952, les USA sont en paix. Ce qui l'intéresse, ce sont les effets de la guerre sur les hommes, comment les soldats vivent-ils cet isolement en terre ennemie. Que causent les violences de la guerre au mental de chacun d'eux ?
      Le cas du soldat Sidney annonce les prochains grands dérangés du cerveau que seront le Dr Strangelove, Alex DeLarge, Jack Torrance...ou les autres.
      Niveau technique, Kubrick se fait la main sur les cadrages, les gros plans de visage sont remarquables grâce au format carré de l'image. Format carré que Xavier Dolan vient d'utiliser pour son dernier film "Mommy" reconnaissant que ce format apportait de l'intensité à l'image.
      Dolan l'a peut-être compris grâce à ce Fear and Desire, prometteur des réalisations suivantes de Stanley Kubrick.

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.