• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Maestro

    Langue
    Qualité
    Videos de Maestro

    Maestro

    33 97

    1. Il y a 1 an

      Librement inspiré de la relation entre Rohmer et Quivrin, "Maestro" est une bouffée d'air frais dans le genre de la comédie cette année. La rencontre entre un jeune acteur rêvant d'action et un réalisateur de cinéma d'auteur donne lieu à des situations comiques mais aussi émouvantes. Henri en sortira métamorphosé par la dimension poétique du personnage qu'il incarne et par la présence charismatique du maître. Un belle histoire sur l'amitié intergénérationnelle et sur les sentiments amoureux.

    2. Il y a 2 ans

      Un film que l'on m'avait conseillé et que j'ai vraiment aimé.
      Lonsdale et Marmaï sont épatants , les seconds rôles aussi!
      Que l'on adore Rohmer ou pas :-)

      1 J'aime
    3. Il y a 2 ans

      Un film émouvant, beau, magnifique ! A aller voir absolument !

    4. Il y a 2 ans

      Sans réellement l'avoir voulu, Henri, un jeune acteur se voyant plutôt en héros de film d'action, se voit engagé pour un petit rôle dans le prochain film du Maître du cinéma d'auteur, Cédric Rovère.
      Rencontre magique entre un débutant et un expert ?

      Tirée d'une vraie histoire, la rencontre d'Éric Rohmer et de Jocelyn Quivrin, cette comédie de la réalisatrice Léa Fazer est drôlatique mais en même temps un beau message sur la transmission.
      Comment ce Maître adulé ne peut-il pas être subjugué par la fraîcheur, la pétillance, la naïveté de son jeune acteur prêt à recevoir ses leçons ?
      Et comment ne pas voir en cet apprenti acteur, ancré dans son époque, rêvant de se voir en héros de courses automobiles, un esprit s'ouvrant à la richesse de la poésie comme une fleur aux premiers rayons du soleil, trouvant les clés d'un monde jusqu'à lors inaccessible ?

      Cependant, on ne fait qu'effleurer les raisons pour lesquelles le maître et l'élève s'apprivoisent pour le meilleur. Tout adepte de Rohmer regrettera la légéreté prise avec le scénario de feu Jocelyn Quivrin qui décrivait sa propre découverte avec ce monde inconnu.

      Clin d'œil : Reste que le nom de Rovère donné au Maître incarné par Michaël Lonsdale, figure s'il en est du cinéma d'auteur, est un bel hommage au Commandant Rovère, Jean-Pierre Balmer, le commissaire aviné de Boulevard du Palais, ces deux personnages se ressemblant beaucoup de par leur nature humaine. (Cet hommage est le mien et je ne pense pas que la similitude des deux patronymes a été fait par la production du film. Si c'était le cas, j'en serai ravi).

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.