• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    Saint Laurent

    Langue
    Qualité
    Videos de Saint Laurent

    Saint Laurent

    78 387

    1. Il y a 2 ans

      Déçu. Cette version de YSL est vide de tout scénario. On nous montre mais raconte rien. C'est dommage. On apprend rien. On assiste à sa vie sous forme de pilule d'acide. Film décousu d'histoire sa la fou mal pour un film racontant la mode.

      La version avec Pierre Niney est 100 fois mieux. Je vous la conseil justement. La performance de Gaspard Ulliel n'en reste pas moins excellente.

      5 J'aime
    2. Il y a 2 ans

      Yves Saint Laurent, de 1967 à ...

      Ou comment Yves Saint Laurent est devenu "Le" couturier qui sût, comme aucun autre, habiller la femme pour la femme, la rendre belle et désirable, ce dans le monde entier et à plusieurs époques.
      Ici, Bonello tente de montrer le cheminement emprunté par l'artiste pour arriver à ses créations et comment il savait restituer dans ses robes tout ce qu'il avait ressenti devant les chefs-d'œuvre d'autres artistes.
      Comme tant d'autres, Saint Laurent était un homme aux multiples fêlures, pétri de doutes, qui usait et abusait de tabac, alcool et de drogues diverses.
      En 77, des rumeurs l'ont donné pour mort mais, heureusement pour lui, Pierre Bergé a toujours été là pour lui, agissant dans l'ombre.
      Si "l'enfant aux nerfs d'acier", comme l'appelait Mishima, est devenu et reste cette icône YSL, il le doit autant à son génie qu'à celui de Pierre Bergé.
      Ce Saint Laurent de Bonello nous montre sans fard, parfois cruellement, qu'YSL était un peintre qui habillait la femme traversant les époques dans un parfum de luxe, de vertiges et de décadence. (Le choix d'Helmut Berger pour interpréter Saint Laurent dans les époques postérieures est vraiment judicieux).
      Ce film appuie plus là où ça fait mal que le Yves Saint Laurent sorti en février dernier, d'où peut-être la froideur affichée de Pierre Bergé. Mais cela reste un très bel hommage à l'artiste et surtout à ceux qui l'entouraient.

      2 J'aime
    3. Il y a 2 ans

      Des décors superbes & un énorme travail d'acteur de la part de Gaspard Ulliel qui écrase Pierre Niney en terme d'interprétation: les mimiques , l'intonation de voix si particulière qu'avait Yves Saint-Laurent, la posture & les tenues... Sans oublier les scènes de nus & l'homosexualité de Saint-Laurent qu'Ulliel joue à merveilles , nous faisant presque oublier son hétérosexualité .

      1 J'aime
    4. Il y a 3 mois

      Piopic très attendu surjoué par gaspard ulliel que j'adoooore et qui est un véritable caméléon tellement sa palette de style ou il Excel est grande il sait se fondre et s'adapter a tous les genres et toutes les époques et quand j'ai un vrai feeling je ne me trompe jamais en tout cas depuis 2003 les égarés de techiné je n'ai jamais été déçu un seul peu être avec Jean reno histoire de gang de mafioso

    5. Il y a 2 ans

      Superbe et à voir mais pas aussi merveilleux que celui de Jalil Lespert. Le rôle d'YSL correspond plus à Pierre Niney qu'a Gaspard Ulliel.

    6. Il y a 2 ans

      Ce film très long est moins convenu que le précédent biopic YSL et bien que plus franc sur l'histoire, il est décousu, disgracieux. Seule la dernière demi-heure sauve le film. Une partie de la vie d'YSL dépeinte par les ambiances et non le personnage lui-même. Je ne m'attendais vraiment pas à autant de nus frontaux complets, même Gaspard Ulliel se prête au jeu. Ce dernier n'a pas souhaité imiter d'ailleurs YSL comme Pierre Niney, beaucoup plus dans l'intonation et les manières.

    7. Il y a 2 ans

      Je n’ai pas vu le Yves Saint Laurent de Jalil Lesper mais je Sais qu’il ne ressemble pas à celui de Bonnelo. Il choisit la période de 67-77 sur l’évolution du perso et surtout l’évolution du personnage a la marque. On est donc plongé dans des allers-retours qui nous perdent à certains moments, perdu comme Saint Laurent. Lui est perdu ou plutôt se recherche avec l’expérimentation des drogues et des pratiques sexuelles très seventies.
      Les couleurs et la mise en scène nous renferme vraiment dans une bulle brillante de luxe et de privilège. Ce film donne presque une sensation de claustrophobie par exemple les cadres dans les boites de nuit. Il y a vraiment une fascination de la personne qui est retranscrit dans le film par plusieurs procédés techniques et narratifs, il a presque créé un personnage onirique. Certains plans sont vraiment immersifs, sidérant et sublime.
      On se demande donc pq cette fascination ? et puis on a la réponse dans les 5 derniers min et c’est ça qui est génial. On a l’une des meilleurs mise en abime quand Bonnelo se met en scène et déclare pq il a fait ce film indirectement avec l’intermédiaire de son journaliste (qu’il incarne) fictif. Saint Laurent c’est plus qu’un biopic, c’est une déclaration d’amour au cinoch et une fascination pure et dure de ce perso mythique de la mode. Ca ce n’est que du côté du réal car on ne peut pas avoir un super film sans supers acteurs et surtout un super Ulliel on ne le voit pas on voit Yves. Je me suis dit au début que le choix d’un autre acteur pour Yves vieux était décevant mais finalement c’est p-ê le marquage du changement du Yves années 70 au Saint Laurent vieux.
      En tout cas ce film va être une œuvre majeure dans les biopic et on va le retrouver aux Césars et aux Oscars
      Ça donne espoir et ça donne envie de faire, de créer et de donner vie à des perso avec la seule puissance de l’image et du mvt.

    8. Il y a 2 ans

      Chiant.

    9. Il y a 2 ans

      Magistral, Je crois qu’il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce magnifique film ! Saint Laurent est tout simplement un chef d’œuvre, les couleurs, les images, les acteurs tout est parfait !
      Gaspard Ulliel interprète un saint Laurent extraordinaire et profondément tourmenté. il parvient a nous transmettre des émotions peu habituel pour un film et on ressort de la salle complètement sous le choc et je le suis encore !
      Ce film nous montre une autre facette du créateur de génie et nous emporte dans son monde sombre, mais c’est tout simplement magique. J’ai particulièrement aimé la scène du défilé de 76 a tel point que j’ai presque faillit pleurer !Les couleurs sont magnifiques et la séparation de l’écran comme dans l’affaire Thomas Crown (autre grand film) est sublime !
      J’ai aussi beaucoup aimé le fait que ce film ne soit pas vraiment filmé de manière linéaire, d’abord on a un flash back puis un retour en arrière et ensuite on retourne à la même scène. Au début cela m’a un peu gênais puis au final je me suis rendu compte que c’est ca qui fait la force du film !
      Bref il y a tellement de chose à dire sur un chef d’œuvre et en même temps le silence et bien meilleur pour admirer cette perfection ! Un des meilleurs films de l’année !!!

    10. Il y a 2 ans

      Rien a voir avec la version ratée d'il y a 9 mois. Ce film est de la haute couture, l'autre du prêt à porter.

    11. Il y a 2 ans

      Superbe! Vu en avant première au select

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.