• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    The Grand Budapest Hotel

    Langue
    Qualité
    Videos de The Grand Budapest Hotel

    The Grand Budapest Hotel

    522 1017

    1. Il y a 2 ans

      Un film excellent et drôle. Des images colorées, magnifiques et pointilleuses; une réalisation parfaite; une musique délirante, un scénario du tonnerre; une brochette d'acteurs tous aussi bon les uns que les autres...
      C'est tout l'univers de Wes Anderson cet hôtel. Génialissime.

      3 J'aime
    2. Il y a 3 ans

      Le casting est assez fou, des classiques avec Wes Anderson et quelques "petits" nouveaux.

      3 J'aime
    3. Il y a 2 ans

      Malheureusement, le trailer est "trop" bien fait et fait penser que le film sera complètement fou, loufoque, rythmé, drôle, virevoltant. Il l'est. Mais pas autant que le trailer le montre.

      2 J'aime
    4. Il y a 2 ans

      Des scènes millimétrées, une distribution parfaite, un rythme impressionnant de précision, et un humour juste et sans abus. Encore !!!

      2 J'aime
    5. Il y a 2 ans

      + : joli
      - : chiant

      2 J'aime
    6. Il y a 2 ans

      Film magique, aucun moment ennuyant. On accroche direct, on voit pas le temps passé.
      Coup de cœur !

      2 J'aime
    7. Il y a 2 ans

      Un putain d'ovnis qui va nous faire du bien !

      2 J'aime
    8. Il y a 2 ans

      Excellent film. Rien à dire. Le scénario est excellent. Les acteurs jouent vraiment bien. Un chef d'oeuvre !

      4,5/5

      1 J'aime
    9. Il y a 2 ans

      Délirant ? Indéniable ! Un don de conteur, un humour décalé , sens du détail, une photo superbe ... Alors pourquoi ne pas accepter de se laisser embarquer ...

      1 J'aime
    10. Il y a 2 ans

      Une esthétique superbe (il fallait oser les trois quarts du film en 4/3 à l'ère de la 3D) au service d'un récit loufoque et prenant. Top !

      1 J'aime
    11. Il y a 2 ans

      Ennuyeux à mourir et, paradoxalement, pour une comédie, je n'ai pas ri une seule fois (et je n'étais pas le seul, aucun des spectateurs présents dans la salle n'a ri non plus). Je me demande vraiment pourquoi certains réalisateurs bénéficient, de la part des critiques, d'une telle indulgence.

      1 J'aime
      -
      4 commentaires
      Il y a 2 ans

      L'humour burlesque n'est certes pas a la portée de tous, il faut peut être une certaine culture pour y adhérer, il est vrai. Mais je rappel quand même que le cinema est une esthétique, une réalisation originale....Vous ne pouvez pas cracher sur l'esthétique de Wes Anderson. Sinon je vous conseil Dany Boon ou George Clooney, ca devrait vous plaire, niveau humour lourd et esthétique pourris (comme elle ne vous émeut pas) Ca devrait être a votre portée.
      Films conseillés : Monuments men, Supercondriaque.

      6 J'aime

      +1 Mary :-)

      Mr Roland C. vous pouvez avoir votre opinion sur un film. Si celui-ci ne vous a pas fait rire comme prévu, tant pis, c'est raté pour cette fois. Mais n'attaquez pas le réalisateur, les critiques ou ceux qui ont aimé. Chaque film représente un univers et ces univers ne peuvent plaire à tout un chacun. Vous avez le droit de donner votre avis et votre ressenti sur l'œuvre que vous avez vue mais vous ne pouvez pas dénigrer l'avis des autres quels qu'ils soient. Cela s'assimilerait à de la censure.

      Désolé pour le retard d'un mois de mon commentaire à votre publication.

      Il y a 2 ans

      Mary, clooney fait aussi du très bon : good night & good luck

    12. Il y a 2 ans

      J'irai le voir sur mais juste pour Bill Murray il est toujours excellant!!

      1 J'aime
      -
      1 commentaire

      Faudrait peut-être pas aller le voir juste pour Bill Murray.. Il doit être autant présent que dans "A bord du darjeeling limited" :D

      1 J'aime
    13. Il y a 8 jours

      Belle séance avec les parents.

    14. Il y a 1 an

      Filmé avec soin et vélocité comme un conte fantaisiste burlesque, The Grand Budapest Hotel n'échappe pas à l'ennui du fait d’humour et d'intrigues faiblards.

    15. Il y a 1 an

      Extraordinaire !

    16. Il y a 1 an

      Excellent !!! Le casting est époustouflant, que de bons acteurs qui finalement ne sont pas forcément mis en avant dans leurs rôles. Les décors sont vraiment beau, l'histoire n'à aucun point mort, très drôle, personnages très attachant. Enfin très très bon film de 2014, on aimerai en voir plus souvent des comme ça. Bien joué Anderson, à voir absolument !

    17. Il y a 2 ans

      Excellent

    18. Il y a 2 ans

      Arte - Personne ne bouge - The Grand Budapest Hotel

      Story : « The Grand Budapest Hotel »
      L’hôtel, c’est le lieu qui sert à l'intrigue du film The Grand Budapest Hotel, le dernier carton du réalisateur américain Wes Anderson. Un palace rose bonbon qui n’est autre que le Görlitzer Warenhaus,  ancien grand magasin désaffecté qui a servi de base pour le décor du hall et les chambres du film et qui se trouve à la frontière de l'Allemagne, la Pologne et la République Tchèque. PNB - qui n’a peur de rien - est parti sur les lieux du tournage, point de départ d’un scénario farfelu et extraordinaire dans lequel le Grand Budapest Hotel se retrouve au cœur d’une enquête policière rocambolesque.

      Archétype Top : Spirou
      Célèbre petit groom à houppette, Spirou est né de l’imagination de l'illustrateur français Rob-Vel en 1938, à qui l'éditeur belge Jean Dupuis avait commandé une mascotte destinée à accompagner la création d'un journal pour enfants, le Journal de Spirou. Espiègle et dynamique, Spirou est un type extrêmement sympathique, bien qu’éminemment rouquin, et constamment affublé d’un rongeur revêche et gourmand. Portrait décalé du groom légendaire du Moustic-Hôtel.

      Clipologie : « Baby did a bad bad thing » de Chris Isaak
      Chris Isaak ? Oui, c’est le chanteur américain plus calé en hôtellerie qu’un salarié des guides Michelin. Nous sommes à la fin des années 90 et après Blue Hotel, Chris pose une option sur les hymnes de la décennie avec Baby did a bad bad thing. Pour ce clip chaud bouillant, Chris Isaak se met en scène avec la top model française : Laetitia Casta. Voisins de chambre dans un motel médiocre, les deux font doucement mais sûrement monter la pression..

      Supercocktail : les stars à l’hôtel
      Quand on est une célébrité, c’est connu, on voyage tout le temps, les avions deviennent notre  transport en commun et les hôtels notre maison. Et comme il est très important de construire très tôt sa propre légende de star, il faut veiller à bien choisir son hôtel, afin de marquer les lieux en associant votre nom à celui d’un établissement de renom plutôt qu’au motel Le Belvédère au bord de la Nationale 4. Suivez la recette de la star à l’hôtel, un cocktail qui attend son petit pourboire. 

      Story : “Hôtel du Nord” de Marcel Carné
      En 1938, Marcel Carné vient de triompher avec « Le Quai des Brumes » et décide de planter l’action de son prochain film au cœur d’un modeste hôtel du canal Saint-Martin : l’Hôtel du Nord.  Il adapte le roman d’Eugène Dabit, le fils des propriétaires de l’Hôtel, et conquit le public français avec une ambiance réaliste d’un Paris d’avant guerre, des acteurs à la gouaille parisienne sublime et une Arletty mythique qui se demande si elle a une gueule d'atmosphère Chronique d’un film culte, sur les pas de Marcel Carné.

      Scandale ! : DSK au Sofitel Depuis le 14 mai 2011, quand on pense scandale + hôtel, on arrive rapidement au 45, West 44th Street, à l’hôtel Sofitel de New York, avant de faire un petit détour, d’un coup de jet privé, par le 3 Rue de Paris au Carlton de Lille. Dominique Strauss-Kahn et les hôtels, c’est un feuilleton, une fable, que dis-je, c’est un SCANDALE !!

      Perle Rare : William Burroughs au Beat Hotel
      1957, William Burroughs pose ses valises et sa machine à écrire au mythique Beat Hotel de Mme Rachou. Burroughs y termine Le Festin nu, se drogue beaucoup, invente le cut-up et rencontre son ami le peintre Brion Gysin. 15 ans plus tard, ils reviennent ensemble dans ce petit hôtel déglingué de la rue Gît-le-Cœur. Les années 60 sont passées par là, tout comme quelques substances illicites et une machine étrange inventée par son ami Gysin…

    19. Il y a 2 ans

      Un décore bien kitsch, des couleurs qui donnent le ton. C'est un univers onirique servi sur un plateau d'argent (tout du moins comme j'aime me l'imaginer). J'adore Ralph Fiennes sans parler du reste du casting. Quant aux gâteaux, qu'est ce que j'ai envie d'en manger.

    20. Il y a 2 ans

      Visuellement magnifique !!

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.