• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    The Salvation

    Langue
    Qualité
    Videos de The Salvation

    The Salvation

    49 185

    1. Il y a 5 mois

      Un western court, Parfait !

    2. Il y a 1 an

      Bon les Danois ne font pas que du Lego. Ils ont produit un excellent western. Mention spéciale à la Photo !!!

    3. Il y a 1 an

      Western classique... à la Sergio Leone mais plus court

    4. Il y a 2 ans

      Glacial, sombre, dur. On retrouve les codes du Western, et pourtant, il règne une tension et un climat qui font de ce film une oeuvre unique. Brutal et sans concessions: une pépite dans son genre!

    5. Il y a 2 ans

      Un western (très) classique sans aucune prétention. Un film sympathique, voir divertissant mais qui n'apporte rien au genre.

    6. Il y a 2 ans

      Bon western, très classique mais bien plaisant pour ceux qui aime le genre.

    7. Il y a 2 ans

      1871. Sept ans après les avoir laissés au Danemark et émigré aux États-Unis, Jon vient chercher sa femme Madelaine et son fils Kresten qui ont eux aussi traversé l'Atlantique et arrivent dans ce Grand-Ouest par chemins de fer.
      Mais dans la diligence qui emmène la famille sur ses terres, un drame survient dans lequel Madelaine et Kresten sont tués sauvagement par deux malfrats. Jon, d'abord éjecté de la diligence, finit par la rejoindre et tue les deux meurtriers dont l'un s'avère être le frère de Delarue, chef d'une bande de hors-la-loi qui règne sur la région, et qui cherche aussitôt le responsable de la mort de son frère. La communauté apeurée livre Jon sans réelle hésitation. Comment viendra le salut ?

      Belles images d'un western (sans indien) venu de Scandinavie mais qui malheureusement reste froid, presque sans saveur, malgré quelques scènes où on se prête à rire. Bien qu'on y pense dès le début en attendant le train ou à l'arrivée du méchant, on est loin des gueules de Sergio Leone qui avait, Clint aussi d'ailleurs, remis au goût du jour avec succès ce genre cinématographique. Ni le regard bleu-acier du héros, ni la couardise du footballeur, ni la pseudo-brutalité du méchant chef et de ses sbires ne donnent de l'efficacité à cette histoire de corruption au début de la ruée vers l'or noir. Seule la rescapée balafrée puis bafouée, par son silence imposé, tire son épingle de ce jeu pas vraiment original.
      Un film, c'est aussi sa musique, et dans le genre, Ennio Morricone avait dès le début des années 60 apporté une atmosphère musicale aussitôt identifiable, aujourd'hui inégalée.

      Plaisant mais décevant.

    8. SORTIE DU FILM
      27 août 2014
    9. Il y a 2 ans

      froid comme la glace....

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.