• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
    0:00 / 0:00

    The Tree of Life

    Langue
    Qualité
    Videos de The Tree of Life

    The Tree of Life

    574 383

    1. Il y a 1 an

      (Spoilers)

      "The Tree Of Life'' (palme d'or au festival de Cannes en 2011) est le 5ème film de Terrence Malick. Le film suit plus ou moins le point de vue Jack qui grandit et affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. Un jour, un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire.

      The Tree of Life est plus précisément conçu comme un vaste poème épique tant sur la création du monde que sur le quotidien difficile d'un jeune garçon, qui vit sous l'emprise et l'autorité de son père.
      C'est donc dans une œuvre très sensoriel, poétique et contemplatif que Malick s'aventure ici. Comme dans tous les films de malick on retrouve cette dimension cosmique, cette portée métaphysique. Et une forte résonance biblique. Le travail sur la lumière, les rayons du soleil et la musique mais en avant justement ce côté très religieux du film. Malick a toujours donné une importance énorme à la musique dans ses films. Et comme Stanley Kubrick, il aime utiliser le répertoire de la musique classique et contemporaine. La musique Lacrimosa de la séquence de l'univers souligne bien ce propos.
      Le cadre souvent filmé au stadycam, donne une image constamment mouvement et qui flotte dans les airs, nous suivons en effet les souvenirs de l'enfance de Jacques (joué par Sean Peen). Mais c'est aussi avec son cadrage, par l'utilisation de la caméra en contre-plongée que Malick joue et met en scène ''la présence divine''. Ce sont les nombreux plans sur le ciel qui nous fait sentir la présence de Dieu. De plus, le ciel désigne communément l'endroit où Dieu vit …

      Par ailleurs Malick n'hésite pas à jouer avec ces ambitions. Il est prêt a mettre une séquence de quinze minutes sur la formation de l'univers, de la planète terre, etc … Malick sort aussi une multitude de décors incroyable, allant des terres sauvages, et des volcans de l’Islande à la valley de la mort et du goblin aux états unies... L'esthétique du film est donc vraiment sublime et irréprochable.

      La scène d'ouverture (qui est magnifique) expose tout le sujet du film. Le film va donc parler de deux chemins qu'on peut prendre pour traverser la vie. Le chemin de la nature ( représenter par Brad Pitt, l'autorité et la violence), ou le chemin de la grâce (représenter par Jessica Chastain, la douceur et l'amour). Et tout le film va se concentrer sur ça. D'un côté nous avons l'histoire de l'enfance de Jack et en même temps cette représentation religieuse et biblique du monde. Cette séquence finale complètement époustouflante où toutes les âmes se retrouvent; appuie ce propos et nous propose une vision métaphysique de la mort.

      C'est donc pour moi l'un des films les plus beaux au monde. Ce film est véritable chef-d’œuvre. Une œuvre contemplative et bouleversant comme le cinéma ne nous l'offre rarement. C’est du moins ce que penseront la moitié des spectateurs, l’autre moitié criant à l'arnaque, à la prétention voir au ridicule, comme c’est le cas avec tous les films un tant soit peu ambitieux et qui montre une nouvelle face du cinéma mais bon …

      2 J'aime
    2. Il y a 2 ans

      Il l'a fait ! Il a détrôné Stone que je considérais comme mon pire moment passé devant un film, en 2011. Désolé pour ceux qui trouvent dans ce film de beaux messages spirituels, de belles images contemplatives. Oui mais non. Ce film, je le juge juste chiant. 2h20 de supplice à regarder Brad Pitt jouer au papa dur, et des images nature / zen / colorées dignes d'une vidéo démo ventant les mérites de la HD au rayon télé Darty. J'ai peut-être laissé mon coeur ou mon esprit mystico-émotif à l'entrée de la salle, quoiqu'il en soit je suis hermétique à ce genre de concept trop haut perché. Brad, retourne suer dans un marcel en frappant des sacs de sable, c'est comme ça que je t'aime. 3/20.

      1 J'aime
    3. Il y a 2 ans

      Un film hors du commun, bizarre...peut être même trop... Difficile a apprécier, une forme de narration très spéciale qui pose barrière a la comprehension. Beaucoup de trop de mal a entrer dansn "l'action". J'ai très peu apprécié

      1 J'aime
    4. Il y a 2 ans

      Difficile d'exprimer un avis en quelques mots, tant il est compliqué de décrire ce que l'on ressent en visionnant ce film. On est vraiment devant une oeuvre qui laisse liberté à l'interprétation de ce à quoi l'on fait face. Un avis, cela reste subjectif, et je suis parfaitement conscient que le film puisse rencontrer des avis très partagés. On ne nous a pas habitué à faire face à ce style de narration, le commun des spectateurs n'a pas l'habitude de ce genre d'expérience. Pour ma part, j'ai trouvé le film beau. C'est visuellement que j'ai trouvé du plaisir à le voir, il m'a permis d'interprété beaucoup de chose sur son sujet principal : la vie. Les choix que l'on peut faire, les choses que l'on ambitionne, les regrets, la gratitude, la discipline, la pitié, l'amour, la haine, le pardon. Les plans sont remplis de sens sans être le fruit d'un perfectionnisme pesant, les teintes apaisent, les halos de lumière m'évoquent la religion. L'amour tendre d'une mère au regard bienveillant, l'amour rigide d'un père intransigeant qui désire la réussite de ses enfants, les relations d'attachement, de jalousie, d'amour entre frères. Beaucoup de messages que j'ai pu percevoir dans ce film, malgré les dialogues réduits à leur strict nécessaire, trop peu présents pour que je puisse porter un jugement sur le jeu des acteurs. Pour moi, Tree of Life a surtout été un moment intime passé face à la vie, à ma perception de cette dernière et un moyen de relativiser certains problèmes du quotidien.

      1 J'aime
    5. Il y a 1 an

      La vie, la mort, la perte d'un être cher, Malick sort une oeuvre métaphysique intime et déroutante. Du grand, du très grand, du fort, du très fort.

      http://www.critikcine.fr/films/149

    6. Il y a 1 an

      un film a voir sous exta, j'ai laissé tombé après 10 min.

    7. Il y a 2 ans

      Il est dur d'aimer ce film...belles images par contre !

    8. Il y a 2 ans

      Je ne sais dire si j'ai apprécié ou déteste, je peux juste dire que ce film et le film le plus bizarre que je n'ai jamais vu!
      Terrence Mallick reste tout de même intriguant un peu a la façon de Kubrick

    9. Il y a 3 ans

      Malgrés tout le bien que j'ai entendu sur ce film, je n'ai pas réussi à accrocher au film. A revoir peut-etre plus tard dans de meilleurs dispositions...

    10. Il y a 3 ans

      ATTENTION film CULTE et HISTORIQUE !

      Terrence Malick est de toute évidence et définitivement le digne héritier spirituel de Stanley Kubrick. The tree of life est l'égale de 2001 l'Odyssée de l'Espace. Un film qui marque une époque. Avec ce film Terrence Malick est rentrée dans le panthéon des cinéastes éternels. Comme un Hitchcock, ce film est un millésime dont la valeur ne pourra être apprécier que des années après.

    11. Il y a 3 ans

      Rien compris et pas aimé

    12. Il y a 3 ans

      De la poésie visuelle. Bizarrement dès que je revois des images du film, je suis comme hypnotisé.

    13. Il y a 3 ans

      Tellement nul. Ce que j'en retiens : tout le budget du film passé dans la qualité des images, des effets visuels et des plans, qui, certes sont très beaux, mais n'ont servis qu'à la morale spirituelle chrétienne de la fin du film...grosse déception de la part de Sean Penn également

    Du même genre

    Films En salle

    Prochainement

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.